Publicité
27 novembre 2019 - 09:00

Appui de Québec aux infrastructures de recherche et d’innovation

13M$ pour la construction d'un pavillon pour l'Institut du véhicule innovant

Par Salle des nouvelles

Le gouvernement du Québec octroie 12,7 millions de dollars au Cégep de Saint-Jérôme afin de soutenir la construction, au coût de 14,3 millions de dollars, d’un pavillon pour l’Institut du véhicule innovant.

Ce centre collégial de transfert de technologie (CCTT) pourra ainsi développer davantage ses travaux de recherche appliquée et son aide technique concernant les véhicules lourds. Le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Pierre Fitzgibbon, en a fait l’annonce récemment, en compagnie de la députée de Mirabel, ministre responsable des Affaires autochtones et ministre responsable de la région des Laurentides, Sylvie D’Amours, et du député de Saint-Jérôme et adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (volet enseignement supérieur), Youri Chassin.

M. Fitzgibbon a souligné: « En accompagnant les PME du Québec, l’Institut favorise le développement de produits novateurs et de technologies de pointe qui contribuent à l’électrification des transports, à l’amélioration de l’efficacité énergétique des véhicules et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ce projet génèrera des retombées significatives en ce qui concerne la valorisation des sources d’énergie dans le secteur des transports et la formation collégiale et universitaire des étudiants ».

2712 m2 d'innovation

Ce projet vise la construction d’un espace d’innovation unique au Canada, d’une superficie de 2712  2 , sur un terrain permettant une expansion future de l’Institut. L’espace comprendra des laboratoires, notamment pour la mise à l’essai des assemblages de batteries, une salle de prototypage et des aires de dynamomètres.

L’aide gouvernementale est issue du volet 4 – Soutien au financement d’infrastructures de recherche et d’innovation du Programme de soutien aux organismes de recherche et d'innovation. Cet outil a pour but de soutenir la mise aux normes, l’agrandissement, la rénovation ou la construction d’infrastructures ainsi que l’acquisition de bâtiments existants ou d’équipements nécessaires aux activités de recherche, d’innovation, de promotion et de diffusion de la recherche.

« Il est essentiel de donner à l’Institut les infrastructures nécessaires pour soutenir davantage de projets d’envergure et, ainsi, offrir un environnement d’apprentissage stimulant et exemplaire à des étudiants qui pourront contribuer à ses avancées », a pour sa part évoqué Youri Chassin, député de Saint-Jérôme et adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (volet enseignement supérieur).

L’Institut du véhicule innovant a pour mission de soutenir les entreprises, principalement les PME, dans la recherche appliquée ainsi que dans le développement, l’évaluation et l’implantation de technologies novatrices dans le domaine des transports.

Quant aux centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT), ils ont pour mandat d’exercer, dans un domaine particulier, des activités de recherche appliquée, d’aide technique, de formation et de diffusion d’information en vue de contribuer à l’élaboration et à la réalisation de projets d’innovation technologique et sociale ainsi qu’à l’implantation et à la diffusion de l’innovation au sein d’entreprises et d’organismes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.