Publicité

28 mars 2021 - 06:00

Investiture du Bloc Québécois 

Louise Chabot à nouveau candidate dans Thérèse-De Blainville 

Par Catherine Deveault

La candidature de la députée Louise Chabot, porte-parole en Emploi, Développement de la main d’œuvre et Travail, a été officialisée lors d’une assemblée d’investiture qui s’est déroulée de façon virtuelle, le samedi 27 mars. Cette dernière représentera à nouveau le Bloc Québécois dans la circonscription de Thérèse-De Blainville lors des prochaines élections  fédérales. 

« Je souhaite poursuivre le travail pour les gens de ma circonscription. Ils peuvent compter sur moi pour continuer de les représenter avec rigueur, en assurant une présence et un soutien fort, constant et de qualité. Avec mes collègues, nous sommes demeurés fidèles à nos engagements envers les Québécois, en défendant avec force des dossiers qui relèvent de notre intérêt national », de dire Mme Chabot. 

« Si nous devions qualifier le fil conducteur du remarquable parcours de Louise Chabot, ce serait l’engagement. En tant que syndicaliste, leader, militante ou députée, elle a mis tout son talent au service des autres pour l’amélioration de leurs conditions de vie, pour faire des gains pour ceux qui ont placé leur confiance en elle. Je suis fier que le Bloc Québécois et les électeurs de Thérèse-De Blainville puissent compter sur quelqu’un d’aussi exceptionnel que Louise », a  souligné Yves-François Blanchet. 

Élue une première fois en 2019, Mme Chabot a milité dans le milieu syndical pendant plus de 30 ans, un parcours qui l’a menée jusqu’à la présidence de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), poste qu’elle a occupé de 2012 à 2018 avant de faire le saut en politique. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.