Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Judiciaire

Le projet de loi 26 compromet l'indépendance de la magistrature, selon Lucie Rondeau

durée 16h10
10 mai 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Le projet de loi 26 compromet l'indépendance de la magistrature, dénonce la présidente du Conseil de la magistrature et juge en chef de la Cour du Québec, Lucie Rondeau. 

Mardi, le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, a déposé le projet de loi 26 concrétisant l'entente survenue le 21 avril dernier entre son gouvernement et Me Rondeau. 

Cette entente prévoit notamment l'ajout de 14 postes de juge à la Cour du Québec cette année, tandis que les magistrats siégeront quelques jours de plus par année.

Dans un communiqué publié mercredi, Me Rondeau déplore que le projet de loi 26 contienne des dispositions qui n'ont jamais fait l'objet de discussions lors du processus de facilitation, selon elle. 

Elle demande au ministre de la Justice de maintenir la «mécanique budgétaire actuelle», afin de permettre au Conseil de la magistrature d'assumer pleinement sa mission.

Me Rondeau s'oppose donc à ce que le budget nécessaire au fonctionnement du Conseil soit voté chaque année par l'Assemblée nationale.

La juge en chef croit plutôt que ce budget doit être accordé de façon pérenne, pour permettre au Conseil de la magistrature d'assumer sa mission «en toute indépendance du pouvoir exécutif et législatif». 

«Sur le plan de l'indépendance judiciaire, de l'efficacité des tribunaux et de l'accès à la justice, le Conseil estime nécessaire et fondamental de maintenir la mécanique budgétaire actuelle», a-t-elle déclaré.

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des juristes mettent en garde contre le durcissement des peines pour crime haineux

Le gouvernement libéral propose des «sanctions draconiennes» dans le Code criminel dans le cadre de son vaste plan visant à cibler la haine en ligne, prévient l'Association canadienne des libertés civiles. Le ministre de la Justice, Arif Virani, a déposé cette semaine un projet de loi très attendu, présenté comme un moyen de faire face aux ...

durée Hier 17h00

Hausse de la pension pour tous les aînés : une étape cruciale est franchie

Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville, et Jean-Denis Garon, député de Mirabel, se réjouissent que le projet de loi du Bloc Québécois visant à hausser la pension de la Sécurité de la vieillesse pour tous les aînés à compter de 65 ans, ait franchi une nouvelle étape charnière alors qu’il a été adopté à l’unanimité en ...

27 février 2024

Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller. «La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment ...