Publicité

21 septembre 2020 - 16:00

Moins de 10 personnes depuis le 17 septembre

Éclosion de COVID-19 dans une unité de l’Hôpital Laurentien

Par Salle des nouvelles

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides a confirmé que l’Hôpital Laurentien, situé à Sainte-Agathe-des-Monts, fait face à une éclosion de COVID-19 au sein de l’une de ses unités d’hospitalisation. Tous les services sont maintenus, des mesures de protection des plus rigoureuses sont prises afin d’éradiquer le virus le plus rapidement possible.

Depuis le 17 septembre dernier, moins de 5 usagers et moins de 5 employés ont présenté des tests positifs à la COVID-19. Le ou les usagers concernés ont été transférés vers une zone rouge du CISSS des Laurentides désignée pour recevoir des patients atteints de la COVID-19. Ils y recevront les soins nécessaires. Pour leur part, les employés concernés ont été retirés du travail et remplacés, le temps de leur guérison.

Comité de gestion des éclosions

Un comité de gestion des éclosions a été déployé et les équipes de prévention et contrôle des infections sont présents sur place. En ce sens, des mesures additionnelles de protection ont été mises en place dans les unités de soins concernées afin d’éliminer la présence du virus. Par exemple, les nettoyages et désinfections ont été augmentés, une surveillance plus fréquente des symptômes des usagers et l’utilisation des équipements de protection a été rehaussée est réalisée.

Par ailleurs, un dépistage des usagers ainsi que du personnel et des médecins sur l’unité en éclosion est en cours afin d’obtenir un portrait juste de la situation et de prévenir de nouvelles contaminations.

Par mesure préventive, le CISSS des Laurentides a suspendu les visites au sein de l’unité concernée pour une période indéterminée. Des mesures d’exception peuvent s’appliquer pour les visiteurs de causes humanitaires, entre autres pour les usagers en soins palliatifs ou les enfants.

« À l’aube d’une possible deuxième vague de COVID-19, il demeure essentiel pour tous de redoubler d’ardeur et de continuer de maintenir les mesures de protection. Il en va de la sécurité des usagers, du personnel et des médecins. C'est fondamental afin d’arriver à limiter la transmission du virus! », a conclu Rosemonde Landry, présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.