Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Campagne 2022 du Jour de la Terre

Les Villes de Terrebonne et de Mascouche partagent leur vision et allient leurs forces pour le développement durable

durée 18h00
22 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

En ce Jour de la Terre, les villes de Terrebonne et de Mascouche partagent leur vision et allient leurs forces pour le développement durable de nos communautés en annonçant leur intention de déployer un projet conjoint qui encadrera la vente et la distribution de certains objets à usage unique.

« Nos deux Villes se sont déjà positionnées clairement pour la transition durable, que ce soit avec la création du Bureau de l’environnement et de la transition écologique à Terrebonne ou avec le déploiement d’un Plan stratégique de développement durable à Mascouche. Nous devons maintenant agir sur un levier important : la réduction à la source. Cela veut dire de moins consommer, mais aussi d’éviter que certaines matières et objets se retrouvent dans nos centres de tri ou dans nos sites d’enfouissement. », souligne le maire de Terrebonne, Mathieu Traversy.

Terrebonne et Mascouche s’uniront pour bannir certains objets en plastique et encadrer la réduction et le remplacement d’autres objets à usage unique.

« Bouteilles, pailles, verres à café, ustensiles, emballages pour emporter… Ces objets envahissent nos sites d’enfouissement et prennent des dizaines, voire des centaines d’années à se décomposer, alors qu’ils n’ont été utilisés que quelques minutes ! Nous voulons accompagner les consommateurs dans le changement de leurs habitudes de consommation et aider les commerçants à offrir des alternatives. Tout Terrebonne et Mascouche peuvent se mobiliser pour l’atteinte de cet objectif. », mentionne le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay.

Virage pour 2023

Conscientes qu’il s’agit d’un changement majeur dans les habitudes de consommation, les deux municipalités planifient ce virage écologique en 2023. Terrebonne et Mascouche s’allieront ainsi pour encourager, faciliter et encadrer la réduction à la source.

Les actions et mesures concrètes de ce virage seront annoncées ultérieurement. D’ici là, de l’accompagnement est prévu, tant pour les commerçants que les consommateurs, afin que tous puissent apprivoiser ce changement et mettre en place les alternatives existantes.

« Nous sommes persuadés que, comme pour les sacs de plastique à l’épicerie, nous saurons opter pour de meilleures pratiques et habitudes de consommation, ensemble. », ajoute Mathieu Traversy.

« Nous continuons de proposer des mesures concrètes pour améliorer notre environnement et montrer l’exemple en traçant le chemin aux politiques de l’avenir. », conclut Guillaume Tremblay.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


25 novembre 2022

Les pédiatres révisent leurs recommandations sur le temps d'écran des tout-petits

La Société canadienne de pédiatrie a abandonné sa directive d'il y a cinq ans qui limitait le «temps d'écran» pour les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire: elle encourage plutôt les parents à accorder la priorité aux émissions éducatives, interactives et adaptées à l’âge.  Dans de nouvelles directives publiées jeudi, la Société ...

24 novembre 2022

Transition énergétique: des milliers de tonnes de nouveaux déchets à gérer

La transition énergétique devrait permettre de réduire les gaz à effet de serre, mais elle entraînera également l’apparition de nouveaux types de déchets. Dans une étude publiée mardi, RECYC-QUÉBEC souhaite stimuler la réflexion pour gérer de façon optimale les centaines de milliers de tonnes de nouveaux matériaux qui devront éventuellement être ...

22 novembre 2022

Il n'y a jamais eu autant d'infirmières au Québec, rapporte leur ordre professionnel

Le nombre d’infirmières a encore crû au Québec au cours de la dernière année, confirme mardi l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Et l’Ordre remarque une hausse de l’effectif dans le secteur privé. Selon les statistiques annuelles qui viennent d’être publiées par l’OIIQ, 82 271 infirmières étaient inscrites au tableau de l’Ordre, le ...