Publicité

14 janvier 2020 - 09:30

La Blainvilloise a terminé 36e au grand Prix de sabre de Montréal

Sabre : les aspirations olympiques de Gabriella Page

Par Salle des nouvelles

Elle l’admet elle-même, Gabriella Page n’avait pas fait tout ce qu’il fallait pour se qualifier pour les Jeux olympiques de Rio en 2016. Quatre ans plus tard, elle est plus que prête.

« Je me concentre sur moi, ce que j’ai à faire et sur mon escrime. Si je continue à performer comme ça, ça devrait aller, en tout cas j’espère! » a expliqué Page, 36e au Grand Prix de sabre de Montréal dimanche.

En route vers Tokyo ?

Celle qui s’est classée 32e aux derniers Championnats du monde et qui a fini 26e lors de la Coupe du monde à Salt Lake City en décembre dernier est en bonne position pour revendiquer sa place aux Jeux de Tokyo en tant que représentante de la zone des Amériques.

« En ce moment, je suis bien placée dans le classement international pour me qualifier pour les Jeux olympiques », a affirmé la sabreuse classée au 29e rang mondial.

Puisque les Américaines devraient obtenir leur place à Tokyo grâce à leur classement mondial en équipe, Gabriella Page doit s’assurer d’être la meilleure du classement continental. Pour ce faire, elle doit notamment poursuivre ses bons résultats pour distancer sa plus proche poursuivante, l’Argentine Maria Beken Perez Maurice, qui a aussi été éliminée dans le tableau de 64 à Montréal et a pour sa part fini 38e.

Les quatre dernières années ont fait toute la différence pour Page, qui a redoublé d’efforts pour ne pas rater son rendez-vous avec les cinq anneaux olympiques.

« À Rio, je n’ai pas tout fait ce qu’il fallait que je fasse pour me qualifier. Je me suis rendu compte à quel point c’est vraiment difficile. En ce moment, peu importe ce qui arrive, je n’ai rien à me reprocher. J’ai fait tous les changements qui fallait, je travaille physiquement et mentalement. Je suis contente de ce que je suis en train de faire, donc si je continue à travailler fort, je vais y arriver. »

Deux autres arrêts sont au programme avant la fin du processus de sélection olympique. Gabriella Page sera des Coupes du monde d’Athènes (Grèce) et de Saint-Nicolas (Belgique) en mars.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.