Publicité

2 octobre 2020 - 10:30 | Mis à jour : 10:49

Retraite de Pierre Fréchette

Baseball: Anne-Marie Roy, première femme à la présidence des Spartiates de Boisbriand/Sainte-Thérèse

Par Salle des nouvelles

Une page d'histoire s'est tournée le 23 septembre dernier pour l’Association de baseball des Spartiates de Boisbriand / Sainte-Thérèse, avec le départ de Pierre Fréchette, remplacée par la première femme présidente de l'association, Anne-Marie Roy.

Après une décennie à la présidence de l'association, Pierre Fréchette a pris sa retraite des mandats qu’il a honorés au cours de ses 23 années d’implication bénévole. Pendant dix ans, il aura eu le mandat le plus long à ce poste dans l'histoire des Spartiates.

Avec ce départ, l'Association des Spartiates de Boisbriand / Sainte-Thérèse souligne l’élection de sa nouvelle présidente, Anne-Marie Roy. Depuis la fondation de l'Association en 1986, elle est la première femme à occuper ce poste important.

Élue directrice de la catégorie Atome pour l’année 2018, elle accède au poste de vice-présidente l'année suivante, poste qu'elle occupera jusqu'à son élection à la présidence lors de l'Assemblée générale annuelle (AGA) du 23 septembre 2020.

Une représentation féminine augmentée

Cette AGA a aussi permis l'élection de deux nouvelles administratices. Claire Servant a été élue trésorière, tandis que Geneviève Tremblay occupe désormais le poste de secrétaire de l'association. Élue en 2019, Véronique Ratelle complète le quatuor féminin siégant au conseil d'administration des Spartiates. Notons qu’une seule femme s’y trouvait en 2017.

C'est donc une équipe fière et motivée qui travaillera tout l'hiver à préparer une saison 2021 des plus agréables, excitantes et dynamiques pour les jeunes de Boisbriand et Sainte-Thérèse. Le CA suit de près les divers développements de la pandémie de la COVID-19 et agira toujours dans le
meilleur intérêt de la santé des joueuses et joueurs de baseball, ainsi que des nombreux bénévoles et parents qui participent aux diverses activités.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.