Publicité

4 décembre 2020 - 12:00

Un arrêté ministériel basé sur la collaboration interprofessionnelle a été adopté

Vaccination : les pharmaciens et les étudiants en santé prêteront main-forte

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les étudiants dans le domaine de la santé et plusieurs professionnels du secteur, comme les pharmaciens, pourront vacciner les Québécois contre la COVID-19 en vertu d’un arrêté ministériel adopté par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Cet arrêté ministériel permettra à des milliers d'étudiants et de professionnels de venir prêter main-forte au réseau de la santé.

Le Collège des médecins du Québec, l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et l'Ordre des pharmaciens du Québec ont salué cette décision.

Les trois organisations soulignent dans un communiqué que cette opération de vaccination, qui sera de grande envergure et basée sur la collaboration interprofessionnelle, permettra d'assurer un renfort essentiel aux professionnels qui sont au front depuis neuf mois.

Elles ajoutent que cela contribuera aussi à minimiser le délestage temporaire de certaines activités dans les établissements de santé.

« Depuis plusieurs mois, nous collaborons avec l'Office des professions du Québec et le ministère de la Santé et des Services sociaux afin qu'une stratégie de vaccination impliquant plusieurs professionnels du milieu de la santé soit déployée au moment opportun, souligne le Dr Mauril Gaudreault, président du Collège des médecins, Luc Mathieu, le président de l'Ordre des infirmières et infirmiers, ainsi que Bertrand Bolduc, le président de l'Ordre des pharmaciens. En tant qu'ordres professionnels ayant comme mission première la protection du public, nous nous sommes assurés que tous les professionnels concernés détiendront les compétences requises et qu'ils recevront au besoin une formation appropriée pour administrer le vaccin à la population. Plus que jamais, les professionnels du réseau de la santé doivent se mobiliser pour lutter contre la pandémie de COVID-19. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.