Publicité

8 décembre 2020 - 13:00

Économie et environnement

Québec accorde plus de 160M $ à la réalisation du projet Recyclage carbone Varennes

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé l'investissement de plus de 160 millions de dollars pour la réalisation du projet Recyclage carbone Varennes. 

« Notre investissement dans ce projet va renforcer une entreprise innovante établie ici, au Québec, en plus de consolider notre leadership dans les technologies vertes. Avec une réduction de 170 000 tonnes de CO2 par année, ça veut dire plus de richesse et moins de GES [Gaz à effets de serre]. Nous avons de grands défis devant nous avec la relance économique, mais nous devons être capables de saisir les occasions de miser sur des domaines d'avenir. Nous devons bâtir un Québec à la fois plus vert et plus prospère », de dire François Legault, premier ministre du Québec.

Ce projet évalué à 687 millions de dollars entraînera la création au Québec de plus de 600 emplois pendant la construction et environ 100 emplois lors de son exploitation. Il permettra également de soutenir les efforts en matière de relance économique verte.

François Legault se trouvait en compagnie de la ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna, de la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly, du Leader du gouvernement à la Chambre des communes et lieutenant pour le Québec, Pablo Rodriguez, du ministre de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon ainsi que du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, pour annoncer également un investissement conjoint de plus de 230 millions de dollars pour la conception et la construction de cette usine de biocarburants cellulosiques à Varennes.

Le maire de Varennes, Martin Damphousse, était également présent pour célébrer la réalisation du projet Recyclage carbone Varennes, qui constitue la première usine de ce type au Québec.

Une fois construite, cette usine servira à transformer les matières résiduelles non recyclables et non compostables en biocarburants qui pourront remplacer l'utilisation d'énergies fossiles. Elle permettra également de réduire l'enfouissement et l'incinération des matières résiduelles.

Ainsi, l'usine contribuera à une diminution substantielle des émissions des gaz à effet de serre.

Pour sa part, le gouvernement du Canada y contribue 70 millions de dollars dans le cadre du programme d'infrastructure Investir dans le Canada, ainsi qu'un montant de 4 millions de dollars de Développement économique Canada.

À ces contributions s'ajoute l'appui financier de partenaires stratégiques majeurs, soit Shell Canada Products, Suncor Energy et Proman, en plus de la participation d'Enerkem l'entreprise québécoise qui a développé la technologie novatrice qui sera utilisée à Varennes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.