Publicité

16 juillet 2021 - 11:00

L’Hôpital de Mont-Laurier et l’Hôpital régional de Saint-Jérôme

Conception d’une unité mobile pour la stérilisation des équipements médicaux dans deux hôpitaux de la région

Par Catherine Deveault

Alors que d’importants travaux sont prévus dans les locaux utilisés pour la stérilisation des équipements médicaux à l’Hôpital de Mont-Laurier cet été et à l’Hôpital régional de Saint-Jérôme cet automne, les équipes du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides ont innové en créant une unité mobile et moderne qui peut être transportée d’un lieu à l’autre, une première au Québec pour ce type d’équipement spécialisé.

Grâce à l’unité mobile, il sera donc possible de moderniser deux milieux de travail tout en poursuivant ce service essentiel au fonctionnement des services médicaux. 

Malgré l’espace restreint et temporaire, l’unité comporte des équipements de qualité supérieure qui permet d’y travailler dans un environnement contrôlé. Seulement pour sa première halte à Mont-Laurier cet été,  c’est plus de 10 000 dispositifs médicaux qui y seront stérilisés et retraités. Cette initiative, en plus d’offrir  une flexibilité selon les besoins, permet également de sauver des frais considérables de location d’espaces temporaires, sécuritaires et adaptés à la stérilisation. 

Le CISSS des Laurentides compte au total six unités de retraitement des dispositifs médicaux où l’on procède au nettoyage, à la décontamination, à l’inspection, au bon fonctionnement des dispositifs médicaux, au remontage des ensembles d’instruments, à l’emballage, à la stérilisation, à l’entreposage et à la livraison, en se basant sur les normes nationales.  

« Le respect de hauts standards de qualité de stérilisation de nos équipements médicaux permet de soigner les usagers en toute quiétude. Nous avons d’ailleurs pu observer l’importance de tout le travail accompli par les équipes ces dernières années, et tout particulièrement, en contexte de pandémie. »

- Monsieur Jean-Philippe Cotton, président-directeur général adjoint du CISSS des Laurentides,

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.