Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 mai 2018 - 15:00

Des étudiants du Collège Lionel-Groulx joueront du Boris Vian

Par Salle des nouvelles

Les finissantes et finissants en Interprétation en théâtre musical et en Théâtre-Production du Collège Lionel-Groulx présentent L’Équarrissage pour tous, du 18 au 23 mai 2018, au Théâtre Lionel-Groulx.

Présentée en collaboration avec les départements de théâtre et de musique, la pièce de Boris Vian écrite en 1947, L’Équarrissage pour tous, fait intrusion dans le quotidien d’une famille française plutôt dysfonctionnelle, lors de la journée du débarquement de Normandie.

L’équarrisseur et sa famille habitent Arromanches, petite commune française en Normandie. Indifférent aux atrocités de la guerre qui sévit, le père projette de marier une de ses filles au soldat allemand qu’il héberge depuis quatre ans et avec qui elle couche. Il demandera conseil à sa voisine, à la postière et aux membres de sa famille.

Il finira par inviter son fils, parachutiste dans l’armée américaine, et sa fille, parachutiste dans l’armée rouge, pour assister à la cérémonie. Des militaires américains, japonais et allemands se joindront également à la famille et, finalement, presque tous finiront à l’équarrissage.

Cette farce burlesque est en fait une satire de la guerre, de la famille et de la civilisation américaine des années quarante.

Les représentations auront lieux au Théâtre Lionel-Groulx les 18, 19, 22 et 23 mai, à 19 h 30 ainsi que le 20 mai, à 14 h

Les billets sont en vente à la billetterie du Cabaret BMO, situé au 57, rue Turgeon, à Sainte-Thérèse. Il est également possible de procéder à l’achat en ligne en visitant le www.odyscene.com.
Téléphone : 450 434-4006

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.