Publicité
1 décembre 2019 - 06:00

Un individu blessé

Deux arrestations lors d'une violente altercation au Bar le Studio

Par Salle des nouvelles

La semaine dernière, les policiers du Service de police intermunicipal de Terrebonne/ Sainte-Anne-des-Plaines/ Bois-des-Filion ont été appelés à se rendre au Bar le Studio sur la rue Saint-Pierre dans le Vieux-Terrebonne, relativement à une violente altercation entre individus.

Sur place, les policiers ont localisé un individu blessé lequel aurait reçu un coup de bouteille au visage ainsi que des coups de pieds. Alors que les policiers s’affairaient à prodiguer les premiers soins à la victime, un groupe d’individus les ont entourés. D’autres policiers ont dû être demandés en assistance pour contenir le groupe en question.

Une fois la situation revenue en partie au calme, les policiers ont été interpellés par un autre homme demandant de l’aide. Un homme âgé de 26 ans a aussitôt été arrêté pour voies de fait. Un autre sujet, un homme âgé de 27 ans ayant entravé le travail des policiers lors de cette intervention a également dû être arrêté.

Tous deux ont été libérés par voie de sommation au terme de l’intervention. Des accusations de voies de fait, voies de fait sur policier, nuire à un fonctionnaire public, d’évasion de garde légale et d’avoir troublé la paix pourraient être portées.

Lors de l’enquête, bien qu’une victime ait porté plainte dans ce dossier, le service de police de Terrebonne croit que d’autres personnes auraient pu être victime et demande à quiconque pouvant avoir été impliqué dans cet événement de communiquer et ce, en toute confidentialité avec le service de police au 450-471- 4121 ou via la ligne  "Échec au crime"  au numéro 1-800-711-1800 en mentionnant le numéro de dossier TRB-191221-009.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.