Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 mai 2015 - 12:45

La CAQ se porte à la défense des usagers du pont de l’A25

Eric Mondou

Par Eric Mondou, Journaliste

Twitter Eric Mondou

La Coalition avenir Québec estime que l’augmentation prochaine des prix du pont de l’A25 est une nouvelle attaque du gouvernement libéral envers la classe moyenne.

Rappelons qu’à compter du 1er juin prochain, le prix du passage du pont de l’A25 durant les heures de pointe (6h à 9h et 15h à 18h) passera de 2,50$ à 3,16$, ce qui représente une augmentation de 26 %. Pour le reste du temps, le coût passera de 1,88$ à 2,20$, soit une hausse de 17%. 

Pour les députés caquistes de Groulx et de Masson, Claude Surprenant et Mathieu Lemay, cette augmentation ne respecte pas la capacité de payer des citoyens. 

«J’aimerais bien savoir ce que pense le ministre Poëti de cette hausse démesurée des tarifs. Nous n’en avons pas contre le péage sur le pont, mais il faudrait tout de même demeurer respectueux de la capacité de payer des usagers. Cette hausse de 26% est carrément un choc tarifaire», ont-ils déploré par voie de communiqué. 

Porte-parole des transports à la CAQ, Claude Surprenant croit que les régions de l’est de Laval et du sud de Lanaudière ont été oubliées au cours des 40 dernières années en matière d’infrastructures de transports. 

Il ajout que la désuétude du réseau de transport et l’absence d’un réseau de transport en commun font de l’A25 une voie obligée, et non pas une alternative. 

«Ils (les gouvernements péquistes et libéraux) ont fermé les yeux devant l’enjeu de la croissance démographique et ce sont maintenant les citoyens de ces régions qui sont pris en otage. C’est encore de leur poche que sortira l’argent. Avec les libéraux, c’est toujours plus d’argent pour moins de service», a mentionné le député de Groulx. 

Selon MM. Surprenant et Lemay, il est temps que le gouvernement Couillard présente un plan pour «désenclaver» les régions susmentionnées. 

Les deux députés ont également condamné les critiques faites par le Parti québécois à l’égard de l’entreprise Concession A25, gestionnaire du pont qui relie Laval à Montréal. 

«En tirant aussi rapidement sur la gâchette et en accusant l’entreprise gestionnaire du pont à péage de ne viser que le profit, le député de Terrebonne démontre sa méconnaissance des enjeux de transport dans notre région», a laissé tomber Mathieu Lemay.   

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.