M. René Gauvreau, candidat à la mairie, et l’équipe Vision Sainte-Thérèse – Équipe Gauvreau ont présenté leur bilan de campagne à quelques jours du jour J, soit le 5 novembre, jour de vote dans toutes les municipalités du Québec.  
 
La démarche de Vision Sainte-Thérèse – Équipe Gauvreau  
Dans un premier temps, M. Gauvreau a rappelé les étapes de la démarche politique à l’origine de la formation Vision Sainte-Thérèse – Équipe Gauvreau. Ce processus a débuté il y a maintenant un an lorsque des citoyennes et citoyens concerné-es se sont rassemblé-es afin d’imaginer une ville à notre image. Une tournée d’assemblées de cuisine a permis de recueillir les préoccupations, les témoignages, les diverses problématiques rencontrées, mais également les solutions potentielles et les idées novatrices. « C’est donc un processus d’écoute, c’est une démarche citoyenne qui est à l’origine de la démarche politique de Vision Sainte-Thérèse. De cette façon, nous avons pu réunir une équipe paritaire de candidates et de candidats qui débordent de compétence et qui proviennent de tous les milieux, de toutes les professions », de renchérir M. Gauvreau. Pendant plus d’une année de travail acharné, le programme de Vision Sainte-Thérèse – Équipe Gauvreau a été élaboré par et pour les Térésiennes et Térésiens, un programme, rappelons-le, qui est dûment documenté.   
 
Une campagne positive, une campagne citoyenne  
Toutes les candidates et tous les candidats de Vision Sainte-Thérèse – Équipe Gauvreau ont sillonné leur district porte par porte, rassemblement par rassemblement. « Nous avons mené une campagne positive, une campagne d’idées, bref une campagne électorale qui respecte l’intelligence des Térésiennes et des Térésiens. Une campagne attendue. Nous avons la ferme conviction d’avoir mené cette campagne en étant résolument engagé-es pour l’avenir de notre Ville, pour la qualité de vie de nos concitoyennes et concitoyens », d’ajouter fièrement le candidat à la mairie René Gauvreau. Vision Sainte-Thérèse – Équipe Gauvreau fait le bilan d’une campagne électorale menée sur le terrain, directement auprès des citoyen-nes. « Notre ligne directrice a été de mener une campagne propre et de ne pas faire de « vieille politique » de cour d’école », de dire franchement M. Gauvreau.  
 
Constats sur le terrain 
 
L’équipe a partagé les constats que la formation a pu faire sur le terrain. Le premier constat est à l’effet que la Ville ne semble plus écouter les citoyen-nes, ce à quoi répondra la consultation publique, une démarche d’écoute, proposée par Vision Sainte-Thérèse – Équipe Gauvreau. Le second constat veut que les familles rejoignent de plus en plus Sainte-Thérèse et que les services doivent en conséquence bien les rejoindre. La politique familiale proposée répondra à ces besoins, notamment en revitalisant et en dotant tous les parcs de jeux d’eau et d’installations adéquates pour tous les âges. Troisième constat : notre patrimoine fait la fierté des Térésiens. « De rendre des études disponibles après la démolition de la maison Lesage est profondément antidémocratique. Notre politique de préservation du patrimoine sera un point tournant afin que ces malheureuses histoires cessent une bonne fois pour toute », de s’engager M. Gauvreau. Quatrième constat : les citoyen-nes veulent une ville plus verte. « Pas que l’eau du Jardin des Sources soit plus verte. Pour ça, ils veulent une solution durable, ce que nous proposons. Ils veulent des arbres, un couvert forestier plus étendu. Pour chaque naissance, il y aura un arbre planté », d’affirmer le candidat à la mairie. Cinquième constat : les citoyen-nes veulent une ville sécuritaire et de bons services municipaux. « Il y a dans le fait d’instaurer un climat de collaboration avec les employé-es municipaux une bonne piste de solution. Quant à l’aspect sécuritaire, un service de pompiers premiers répondants relève du gros bon sens », d’argumenter M. Gauvreau. Sixième constat : les citoyen-nes n’en peuvent plus des problèmes de circulation. « Ils aspirent à une tarification équitable dans le transport en commun, à une piste cyclable cohérente et reliée, à des feux de circulation synchronisés, à un déneigement efficace dans tous les secteurs, bref à une circulation fluide! Les citoyen-nes à mobilité réduite ne veulent plus être ignoré-es et veulent se déplacer. Nous les entendons! », de lancer M. Gauvreau. Huitième constat : les Térésien-nes ont besoin de logements abordables et le milieu communautaire a besoin d’être entendu. « Le dernier constat est le suivant : les gens veulent une ville qui va vers eux. Une ville qui écoute, qui consulte, une ville transparente à l’éthique irréprochable. Vous aurez cette assurance avec notre équipe, la seule à avoir souscrit aux engagements les plus élevés de la Ligue d’action civique et à avoir orienté sa campagne comme une démarche citoyenne », de conclure le candidat à la mairie.  
 
Le changement, c’est maintenant !  
Les candidat-es de Vision Sainte-Thérèse, René Gauvreau (mairie), Karine Blanchard (district #1 De Sève), Christian Charron (district #2 Verschelden), Frédéric Morier (district #3 Morris), Annie Harvey (district #4 Chapleau), Sophie Bastien (district #5 Lonergan), Michel Milette (district #6 Ducharme), Pierre Leclerc (district #7 Blanchard) et Maria D’Onofrio (district #8 Marie-Thérèse), sont des personnes entièrement dévouées à devenir les portes-paroles des Térésiennes et Térésiens. « Ces genslà, vous ne le reverrez pas juste dans quatre ans, ce sont des gens de terrain, des gens qui seront de véritables élu-es de proximité. On entend souvent le mot « changement » tel un slogan creux. Pas pour Vision Sainte-Thérèse – Équipe Gauvreau. Le changement, c’est avec nous, avec vous, pour nous toutes et tous! ».   

Le 5 novembre, on vote !  
Vision Sainte-Thérèse – Équipe Gauvreau lance un appel massif au vote! « On dit que seulement 40 % des électrices et électeurs votent au municipal. Nous vous disons…faites mentir les statistiques! Un geste simple, rapide, mais déterminant pour l’avenir de notre ville! Votre qualité de vie dépend essentiellement des services municipaux, vous avez certainement votre mot à dire! Faites-vous entendre! Le 5 novembre, on vote…pour une ville à notre image! », de renchérir avec enthousiasme René Gauvreau.