Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La Fondation autisme Laurentides bénéficiera du Grand McDon

Chargement du vidéo
durée 17h18
22 avril 2015
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Simon Servant
email
Par Simon Servant, Journaliste

Voir la galerie de photos

Le franchisé McDonald's de la MRC Thérèse-De Blainville, Albert Lévy, a donné le coup d'envoi des célébrations du Grand McDon de la région, mercredi, en compagnie des bénévoles.

À deux semaines du Grand McDon, qui se déroulera partout au Canada le 6 mai prochain, M. Lévy, qui est propriétaire de six restaurants McDonald's, remettra pour la huitième année consécutive les dons recueillis lors de cette journée à la Fondation autisme Laurentides.

« Sur la vente de chaque sandwich Big Mac, des Joyeux festins ou des boissons chaudes McCafé, un dollar sera prélevé et sera remis à un organisme. Ça, c'est à l'échelle nationale. Dans mes restaurants, nous allons remettre tous les montants recueillis, toutes les sommes remises par les partenaires et tous les dons de la population à la Fondation autisme Laurentides », a affirmé M. Lévy.

Vivre au quotidien

Pour la deuxième année de suite, la comédienne Frédérique Dufort,  de Boisbriand, assurera la présidence d'honneur. Cette dernière est très enthousiaste à l'idée de reprendre à nouveau le flambeau, elle qui entretient une relation très proche avec son frère autiste Philippe.

« J'ai la chance de dire que j'ai un frère extraordinaire. Chaque matin, il se lève et il est de bonne humeur. Chaque matin, il me fait un câlin et il me dit bonjour. Les autistes restent des enfants dans leur tête, mais reste qu'ils ont beaucoup à nous apporter », a-t-elle fait savoir.

La jeune femme se souvient des derniers Grand McDon, où elle enfilait son tablier et venait donner de son temps afin de faire progresser la cause des autistes comme son frère.

« Ça fait maintenant sept ans que je me présente dans les McDonald's comme bénévole. À l'époque, je n'avais que des petits rôles, mais je souhaitais rencontrer Guy Jodoin, qui était président d'honneur, et je voulais m'impliquer », a-t-elle raconté.

Pour la cause

La générosité de M. Lévy, de sa femme et de toutes les personnes impliquées lors de cette journée auront permis à la Fondation autisme Laurentides de construire une maison de répit à Blainville. Le projet est venu à terme en 2008.

« Le Grand McDon va aider les deux camps de jour que nous préparons à Rosemère. Nous pourrons accueillir 20 jeunes autistes qui seront accompagnés par 18 accompagnateurs. Il aidera aussi le camp de jour à Blainville, qui accueillera un groupe de 15 autistes avec sept ou huit accompagnateurs. De plus, il y aura un atelier offert à propos de l'intimidation », a ajouté Guylaine Robert, directrice générale de la fondation.

La personne qui donnera cet atelier, Valérie Desroches, est elle-même autiste et a malheureusement vécu l'intimidation à un plus jeune âge. Maintenant âgée de 30 ans, elle trouve quand même le moyen d'être grandement fonctionnelle en société.

« Tous les jours, c'est comme si j'apprenais à parler aux gens. Heureusement, j'ai trouvé une petite école à Montréal qui met l'accent sur les qualités des personnes autistes. Depuis ce temps, ça va très bien dans mon travail », a conclu celle qui possède une compagnie d'orthopédagogie, qui est titulaire d'une maîtrise et qui est également écrivaine.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les Québécois sont les seuls Canadiens qui adhèrent au bilinguisme

Le bilinguisme canadien est «un mythe» à l'extérieur du Québec, qui est la seule province à y adhérer. Un sondage Léger réalisé pour La Presse Canadienne illustre de manière éclatante la fracture entre ce que l'on a souvent appelé les deux solitudes lorsqu’on compare les résultats obtenus au Québec à ceux du reste du Canada, et ce, à chacune des ...

durée Hier 9h00

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, prévoit un été «difficile» dans les hôpitaux

La situation dans le réseau de la santé du Québec cet été sera similaire à celle des années passées, soutient le ministre Christian Dubé, tout en admettant que la saison chaude sera «difficile» en raison du manque de personnel et des vacances. On prévoit la fermeture de plus de 1500 lits cet été. C’est 115 de moins par rapport à l’an dernier. Le ...

19 juin 2024

Déménager est maintenant un «cauchemar» pour les locataires, prévient un regroupement

Déménager quand on est locataire est devenu un véritable parcours du combattant, selon le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ), qui prévient que l'approche visant à construire plus de logements préconisée par les gouvernements ne rendra pas la tâche plus facile pour les personnes à la recherche d'un ...