Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 novembre 2017 - 11:28

Mais d'où viennent les Québécois? Les origines les plus fréquentes

Article commandité

Entre culture nord-américaine et colonisation européenne, les Québécois ont des origines métissées. Mais savez-vous d'où viennent les Québécois ? Découvrez leurs origines les plus fréquentes !

La France

De 1508 à 1763, la France a colonisé le territoire du Québec et les pionniers se sont installés dans la vallée du fleuve Saint-Laurent. Ces colons venus à la découverte du « Nouveau Monde » provenaient de toutes les régions de France. Plus précisément, une majorité était issue du Poitou-Charentes, de la Normandie, de l’Île-de-France et de la Bretagne.

Enfin, sachez que la fondation du peuple québécois repose sur l’union de 1300 couples seulement. Et assez peu de mariages mixtes ont eu lieu depuis la création du Québec au XIXe siècle. Les Québécois restent donc assez peu métissés, et ont essentiellement des origines françaises.

Les Amérindiens

Ensuite, les colons français arrivés en Amérique du Nord se sont également mélangés avec la population locale : les Amérindiens. D’ailleurs, une étude récente a révélé que 0,5 à 1,8% du patrimoine génétique des Québécois venait des Indiens d’Amérique.

Les Québécois ont donc aussi des origines autochtones. Notez toutefois que ce métissage est resté limité chez les Québécois car dans la plupart des cas, ce sont des femmes amérindiennes qui ont eu des enfants d’hommes français. Elles les ont donc élevés dans leurs propres communautés et ils n’ont pas intégré le peuple québécois.

L’Angleterre

De 1763 à 1867, la colonisation par l’Empire Britannique a aussi apporté du sang anglais au peuple québécois. Mais compte tenu des écarts culturels et des différends entre Anglais et Français, le mélange est resté assez limité !

Afin de connaître vos propres origines, utilisez donc des outils pour consulter les archives des naissances au Québec !

L’Irlande

Par la suite, une vague d’Irlandais a envahi le Québec au XIXe siècle, lorsqu’une famine dévastatrice a touché l’île. Cette émigration a alors donné lieu à quelques nouveaux métissages avec les Français. Cependant, on estime que seulement 1% des Québécois a du sang irlandais.

Sachez aussi que de nombreux orphelins irlandais ont été adoptés par des Québécois, et se sont ainsi intégrés naturellement à la population.

Autres pays européens

Pour finir, à l’époque de la colonisation française, 3% des arrivants sont venus d’autres pays européens. Notamment des Pays-Bas, de Suède et d’Allemagne.

Conclusion

Les Québécois ont donc essentiellement des origines européennes, notamment françaises.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.