Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 janvier 2018 - 09:36

Comment choisir une assurance pour sa boutique de vêtements ?

Article commandité

Une boutique de vêtement est une entreprise comme une autre avec ses spécificités. Elle possède des stocks, un ou plusieurs employés, éventuellement un associé, voire des équipements, ne serait-ce que le matériel informatique. Elle court dès lors un certain nombre de risques dont le plus grave est la perte d’exploitation. De nombreuses garanties existent, et il est souvent difficile de faire son choix. Explications.

  1. L’assurance perte d’associé

Vous avez créé votre entreprise avec un associé. En cas de décès accidentel ou par maladie, vous devrez racheter ses parts pour continuer à exploiter votre magasin. Une telle assurance vous garantit la pérennité de votre activité professionnelle.

Vous-même seriez inspiré de contracter une assurance-vie de manière à ne pas laisser de dettes à votre famille s’il vous arrivait quelque chose.

  1. L’assurance des biens et perte d’exploitation

Cette assurance couvre le bâtiment, les biens matériels et la perte d’exploitation en cas de sinistre. Imaginez un incendie ou une inondation dans votre boutique. Le temps d’effectuer les travaux de remise en état, vous serez obligé de fermer, d’où une perte de revenus considérable. Les prestations versées compenseront la perte de votre chiffre d’affaires.

  1. L’assurance mobilière

Si vous êtes locataire, votre propriétaire a sans doute souscrit une assurance pour les murs. Mais qu’en sera-t-il des biens entreposés dans votre boutique en cas de dommages ? Votre stock doit être protégé tout comme l’équipement du magasin. L'assurance commerciale permet de couvrir vos actifs. Il serait lourd de conséquences d’avoir à tout racheter…

  1. L’assurance responsabilité civile

La responsabilité civile vise à vous protéger en cas de réclamation de la part d’un de vos clients ou fournisseur. Elle est importante au cas où quelqu’un se blesse dans votre boutique de vêtements, votre responsabilité serait engagée. La garantie couvrira le préjudice subi, vous n’aurez rien à débourser.

Le préjudice peut également être imputable à une publicité ou un produit défectueux. Dans ce cas, vous serez aussi couvert.

  1. L’assurance dirigeant d’entreprise

En tant que dirigeant d’une entreprise, vous êtes responsable devant la loi. En cas de poursuite et de condamnation, vous pourriez subir de lourdes dépenses de justice et en dommages et intérêts. Il est donc important d’y réfléchir.

Pour choisir l’assurance commerciale et les options les plus adaptées à votre situation professionnelle, vous avez intérêt à prendre conseil auprès d’un assureur. Votre chambre de commerce ou encore de votre association industrielle peut également vous orienter.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.