Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 mai 2018 - 10:15 | Mis à jour : 10:42

Blainville au deuxième rang des villes qui investissent le plus en loisir et en culture

La Ville de Blainville mise sur les loisirs et la culture

Selon une étude réalisée par l’Observatoire québécois du loisir, Blainville se classe au deuxième rang des municipalités de 50 000 à 99 999 habitants qui investissent le plus en loisir et en culture, ce qui lui confère une place de choix parmi les administrations municipales qui mettent la qualité de vie en tête de leurs priorités.

« Depuis plusieurs années, l’administration que je dirige investit des sommes importantes en matière de loisir et de culture. On pense notamment à la bibliothèque Paul-Mercier, aux terrains de soccer et de baseball synthétiques et aux nombreuses activités que nous proposons dans ces domaines. Ce que confirme cette étude, c’est que nos efforts sont récompensés et que notre vision est reconnue par les analystes du milieu. Ce qui compte par-dessus tout, c’est la satisfaction des Blainvilloises et des Blainvillois pour les infrastructures, programmes et activités que nous mettons à leur disposition », a souligné le maire Richard Perreault.

Des investissements qui reflètent la volonté des municipalités

L’Observatoire québécois du loisir s’est intéressé de près aux municipalités comptant de 50 000 à 99 999 habitants. Les données per capita permettent de connaître le taux d’investissement réel en loisir et en culture dans une ville. À ce chapitre, Blainville a consacré, de 2007 à 2015, 258 $ par citoyen, soit 17 % de son budget total de fonctionnement dans ces domaines d’activité, se situant au deuxième rang des municipalités de sa taille, derrière Dollard-des-Ormeaux.

Pour Jocelyn Garneau, auteur de l’étude et professionnel de recherche au Laboratoire en loisir et vie communautaire de l’Université du Québec à Trois-Rivières, cette dernière statistique est la plus révélatrice. « Dans le bulletin de l’Observatoire québécois du loisir, M. Garneau mentionne que l’on trouve, dans les municipalités en tête du classement, une grande volonté de mettre le loisir et la qualité de vie à l’avant-plan dans leur milieu. Cela traduit bien la vision qui anime le conseil municipal », a conclu le président de la Commission des sports et des loisirs, Stéphane Bertrand.

Consultez l’article portant sur l’étude dans le bulletin – vol. 15, no 7.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.