Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 octobre 2018 - 15:00

Quand je ne veux pas, je dis non! Parlons de violence et d’abus sexuels

Par Salle des nouvelles

Le 15 novembre prochain se tiendra, à Mirabel, l’événement Quand je ne veux pas, je dis non!, une journée de sensibilisation visant à contrer la violence et les abus sexuels à l’égard des personnes ayant une déficience intellectuelle.

Organisée par le comité des usagers du programme déficience intellectuelle (DI) - Trouble du spectre de l’autisme (TSA) - Déficience physique (DP) du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides, en collaboration avec la Société québécoise de la déficience intellectuelle, cette journée s’adressera aux adultes ayant une déficience intellectuelle, à leurs parents, à leurs proches et aux intervenants.

Forte d’un partenariat avec le Réseau d’action des femmes handicapées Canada (DAWN-RAFH) dans le cadre de l’initiative Dans la Mire : Mettre en lumière les personnes vivant avec des incapacités, initiée en 2013, la Société québécoise de la déficience intellectuelle a décidé de poursuivre les actions de sensibilisation ayant comme objectif de briser le silence et de parler de la violence et des abus sexuels que peuvent vivre les personnes ayant une déficience intellectuelle. Lors de la même période, un rapport de recherche portant sur les agressions sexuelles subies par les personnes adultes présentant une déficience intellectuelle a été publié par des experts québécois. Ce rapport y dénonçait notamment que :

4 femmes sur 5 et 1 homme sur 3 ayant une déficience intellectuelle seront victimes d’une agression sexuelle de son entourage, au cours de leur vie et dans 90 % des cas, l’agresseur est une personne connue

Cette forte probabilité a éveillé l’ensemble des organismes travaillant à la promotion des intérêts et au bien-être des personnes vivant une déficience intellectuelle et ont manifesté le désir de parler de cette réalité dans l’espoir d’y mettre un frein. Il s’agira de la 6e journée de sensibilisation sur la violence et les abus sexuels offerte en province depuis 2015.

Dans le cadre de cette journée, une conférence portant sur la violence sexuelle sera présentée par la sexologue Carole Boucher, suivi de trois ateliers simultanés, dont un adressé exclusivement aux personnes vivant avec une déficience intellectuelle. En après midi, un panel composé de spécialistes sur la question prendra place et une période d’échanges avec les participants sera également à l’honneur.

Cet événement permettra aux personnes ayant une déficience intellectuelle et leur famille ainsi qu’aux intervenants d’être mieux outillés afin de déceler les signes d’abus et ainsi pouvoir les dénoncer. Cette vitrine sera également un lieu d’échanges, de formation et de soutien pour ces personnes. C’est donc un rendez-vous à Mirabel, le jeudi 15 novembre 2018 pour parler de violence et d’abus sexuels.

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec le comité des usagers du programme DI-TSA- DP au 450 569-2974, poste 74028. Inscription obligatoire avant le 1er novembre 2018.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.