Publicité
8 janvier 2019 - 15:00

Le 17e groupe scout N.D.A. de Blainville fêtera son 50e anniversaire de fondation

Le 17e groupe scout N.D.A. de Blainville fêtera son 50e anniversaire de fondation en organisant une soirée-retrouvailles le samedi 12 janvier prochain, à compter de 17 h, au Centre communautaire de Blainville, situé au 1000, chemin du Plan-Bouchard à Blainville. 

Voilà maintenant un demi-siècle que les scouts du 17e groupe N.D.A. de Blainville s'impliquent dans leur communauté. Au-delà de la camaraderie qui unit ses membres, ceux-ci ont toujours à cœur de faire une différence dans diverses sphères de la société. 

Cette aventure débuta en décembre 1968 avec l'abbé Léveillée, alors curé de la paroisse Notre-Dame-de-l'Assomption, sous la présidence de René Sauvé et assisté d'une équipe de collaborateurs hors pair : Sarto Dupéré, Yolande Dupéré et Jean-Pierre Bastien. 

Les anciens jeunes, animateurs et gestionnaires sont invités à se joindre à l'équipe actuelle pour cette soirée où un buffet chaud et froid sera servi. 

Les billets sont présentement en vente auprès du groupe au coût de 25 $. Pour vous en procurer, composez le 450 435-3396 ou rendez-vous sur le scoutblainville.ca. À noter qu'aucun billet ne sera disponible à la porte, le soir de l'événement. 


À propos du 17e groupe scout N.D.A. Blainville 

Le 17e groupe scout N.D.A. Blainville fait partie du District Les Ailes du Nord de l'Association des scouts du Canada (ASC). L'ASC représente les 18 000 membres francophones du mouvement scout au Canada. Sa mission est de promouvoir et de soutenir l'éducation des jeunes afin qu'ils puissent jouer un rôle actif dans la société pour construire un monde meilleur, selon les valeurs énoncées, soit le respect, l'efficacité, l'engagement et la Loi scoute. 

L'ASC fait partie de l'Organisation mondiale du mouvement scout (OMMS) et forme, avec les 169 autres organisations nationales, le plus grand mouvement jeune au monde avec près de 50 millions de membres. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.