Publicité
18 février 2019 - 13:00

projet humanitaire

Une deuxième vie pour les ordinateurs publics de la bibliothèque de Sainte-Thérèse

Par Salle des nouvelles

La Ville de Sainte-Thérèse est fière d’annoncer qu’elle a effectué un don de matériel informatique afin de soutenir un projet humanitaire mené en Haïti. Monsieur Rony, citoyen de Sainte-Thérèse et responsable du projet s’est chargé d’acheminer les cinq ordinateurs à Haïti, dans la commune de Dessalines. Le projet de ce Thérésien consiste à mettre sur pied un centre informatique accessible aux écoles et aux citoyens des alentours.

Ainsi le Centre Santa-Theresa permettra à des groupes d’élèves et à des familles d’accéder aux ordinateurs et de s’initier à l’informatique. Supervisées par des bénévoles, environ 25 personnes par jour pourront avoir accès aux ordinateurs, dont la maintenance sera assurée par un technicien local.

« Ces ordinateurs ne correspondent plus aux besoins professionnels de la Ville, mais demeurent en bon état. Ils auront ainsi littéralement une deuxième vie à vocation humanitaire! La Ville de Sainte-Thérèse est ravie de contribuer à ce petit projet qui fera une grande différence pour les habitants de cette commune située en zone rurale. Ces quelques postes informatiques munis d’un accès Internet sont de véritables outils de socialisation et d’éducation et offriront à quelques centaines d’écoliers une fenêtre sur le monde! », a indiqué la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant.

Demande de don

Les organismes peuvent soumettre une demande de don de matériel informatique auprès de la direction générale de la Ville de Sainte-Thérèse, par courriel à [email protected] ou par la poste au 6, rue de l’Église, Sainte- Thérèse (Québec) J7E 3L1. Les besoins et la quantité de matériel souhaitée doivent être précisés.

Mentionnons que le Service des technologies de l'information de la Ville fournit des équipements réinitialisés, mais n'offre pas de soutien technique aux organismes à la suite d’un don.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.