Publicité
31 août 2019 - 09:00

Jusqu’au 31 octobre 2019

C’est parti pour le projet pilote « Dans ma rue, on joue! » à Sainte-Thérèse

Par Salle des nouvelles

Le projet pilote Dans ma rue, on joue!, annoncé en mai dernier à Sainte-Thérèse, voit le jour! La Ville est fière d’annoncer que le jeu libre est officiellement autorisé sur six rues de son territoire, et ce, jusqu’au 31 octobre 2019. 

Le choix des rues s'est effectué à la suite d’un appel de la Ville auprès des citoyens pour recevoir des candidatures, qui ont ensuite été analysées en fonction des critères d'admissibilité établis. Des affiches seront installées à l’entrée et à la sortie pour bien identifier les rues sélectionnées, les automobilistes sont invités à faire preuve de vigilance dans ces secteurs. Un bilan sera effectué à la fin du projet pilote afin de déterminer si l’initiative sera reconduite pour les années à venir. 

Rues sélectionnées 

1. rue Hardy
2. rue Moreau
3. rue Toupin
4. place Monette
5. rue du May
6. rue Thibault 

Pour connaitre les détails du projet Dans ma rue, on joue! visitez le www.sainte- therese.ca > Service aux citoyens > Sports et loisirs > Dans ma rue, on joue! – projet pilote. 

Pour plus de renseignements, allez à l'adresse [email protected].

Rappelons qu’à l’été 2017, des changements ont été apportés au Code de la sécurité routière du Québec, permettant ainsi ce type d’initiative. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.