Publicité
3 décembre 2019 - 06:00

Les automobilistes davantage sollicités

La Grande guignolée des médias revient le 5 décembre à Sainte-Anne-des-Plaines

Par Salle des nouvelles

Comme l’année dernière, le maire de Sainte-Anne-des-Plaines ainsi que les conseillères et conseillers municipaux de la Ville participeront à la Grande guignolée des médias le 5 décembre prochain, organisée par Moisson Laurentides. Des employés de la Ville seront aussi bénévoles à cette occasion afin de solliciter la générosité des citoyens, dès 5h le matin, jusqu’à 8h.

Pour éviter de solliciter les mêmes citoyens que le feront les Chevaliers de Colomb lors de leur guignolée du 14 décembre, le conseil municipal a décidé de se positionner aux points de transit de la Ville pour solliciter davantage les automobilistes qui transitent par Sainte-Anne-des-Plaines pour se rendre au travail.

Endroits stratégiques

Les bénévoles et les élus seront donc postés aux endroits suivants : à l’arrêt de la montée Morel au croisement du Trait-Carré, en provenance de Sainte-Sophie; à l’arrêt du rang Trait-Carré au croisement de la montée Laramée, en provenance de Saint-Lin-Laurentides; à l’arrêt du boulevard Sainte-Anne au croisement de la rue des Cèdres (face à la Banque Nationale), en provenance de Saint-Lin-Laurentides; possiblement à l’arrêt du rang Lepage au croisement de la route 335, en provenance de Terrebonne et à l’arrêt du rang Lepage au croisement de la route 335, en provenance de Mirabel, si le nombre de bénévoles est suffisant.

Moisson Laurentides retourne 17$ de nourriture pour chaque dollar amassé. Lorsque vous donnez 20$ à Moisson Laurentides, c’est 340$ qui revient à une famille d’ici dans le besoin.

35 à 40 familles aidées chaque semaine à Sainte-Anne-des-Plaines

Moisson Laurentides est le principal contributeur de l’organisme Dépannage alimentaire Sainte-Anne-des-Plaines. Le dépannage alimentaire vient en aide à entre 35 et 40 familles anneplainoises par semaine, et ce, tout au long de l’année.

La boulangerie la Fournée d’Hortensia offre le pain à l’organisme et les Chevaliers de Colomb versent quant à eux des sommes en argent qui permettent au dépannage alimentaire de compléter les sacs d’épicerie en lait, œufs, margarine et fromage.

Quant à Moisson Laurentides, l’organisme offre les denrées non périssables et les principales denrées périssables (viande, légumes, fruits, etc.). En 2018, Dépannage alimentaire Sainte-Anne-des-Plaines est venu en aide à 1003 familles, qui comprenaient 1343 adultes et 761 enfants. Les 111 paniers de noëls, distribués à peu près à la même période l’an passé ont permis d’aider 163 adultes et 93 enfants. L’organisme a remis 433 boîtes de nourriture, toujours ici, à des gens de chez nous.

L'organisme fait donc appel à la générosité des locaux. Pour  devenir bénévoles, téléphoner à l’hôtel de ville au 450 478-0211.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.