Publicité
20 janvier 2020 - 06:00

Sur le chemin de la Grande-Côte, le boulevard Roland-Durand et la montée Lesag

Circulation : la vitesse fixée à 40 km/h dans trois rues Roseméroises

Par Salle des nouvelles

Dès le 10 février prochain, une nouvelle limite de vitesse fixée à 40 km/h entrera en vigueur sur trois grandes artères du territoire de Rosemère, soit le chemin de la Grande-Côte, le boulevard Roland-Durand et la montée Lesage. Cette modification a été mise en place dans le but d’accroître la sécurité des citoyens qui circulent sur ces routes, comme les automobilistes, les piétons et les cyclistes.

Au cours des derniers mois, plusieurs résidents ont partagé leurs préoccupations à l’égard de la vitesse permise sur ces artères rosemèroises. Ainsi, le Comité de sécurité routière de la Ville de Rosemère, auquel participe la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville, s’est penché sur la question et a formulé des recommandations quant à la réduction des limites de vitesse sur ces trois rues grandement empruntées par les usagers de la route.

« La sécurité des citoyens est un enjeu de première importance à Rosemère. La vitesse étant l’une des principales causes d’accidents de la route au Québec, il est primordial de mettre en place des mesures d’atténuation afin de diminuer les risques et d’assurer la sécurité de tous », a déclaré le maire de Rosemère, Eric Westram.

À noter que des panneaux sont déjà installés sur les rues concernées et que cette nouveauté sera diffusée sur l’ensemble des plateformes de communication de la Ville afin d’informer la population de ce changement à venir.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.