Publicité

2 avril 2020 - 07:00

COVID-19 : Sainte-Thérèse reporte le 2e versement de taxes

Par Salle des nouvelles

Considérant la situation économique entourant la COVID-19, la Ville de Sainte-Thérèse annonce aux citoyens et aux commerçants qu’elle reporte le 2e versement des taxes municipales du 1er juillet au 1er septembre 2020.

La Ville suspend également le taux d’intérêt applicable à la taxation à compter du 6 avril, et ce,
jusqu’au 1er septembre prochain.

« Avec ces mesures d’allégement financier, les membres du conseil municipal prennent en compte les impacts économiques qui peuvent affecter certains de nos concitoyens en cette période difficile, ainsi que les obligations de notre municipalité afin d’assurer adéquatement l’ensemble des services municipaux », a déclaré la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant.

Les personnes qui ont expédié des chèques postdatés peuvent téléphoner au 450 434-1440, poste 2215, ou écrire à [email protected] pour que leur chèque soit retenu jusqu’au 1er septembre 2020. À défaut d’aviser la Ville, les chèques seront encaissés à la date inscrite sur ceux-ci.

« Nous sommes bien conscients des répercussions engendrées par la COVID-19. Nous mettons des mesures en place pour protéger la santé des citoyens, mais également pour alléger leurs soucis sur le plan financier. Avec cette mesure d’atténuation, nous espérons offrir aux Thérésiennes et aux Thérésiens un moment de répit », a ajouté la mairesse.

Rappels importants

Les bâtiments municipaux demeurent fermés au public, ainsi que les aires et les modules de jeux dans les parcs afin d’éviter tout rassemblement. Les citoyens peuvent communiquer avec l’administration municipale durant les heures d’ouverture, du lundi au jeudi, de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h, et le vendredi de 8 h à 12 h :

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.