Publicité

6 juillet 2020 - 13:48

Dès ce lundi 6 juillet, trois parcours distincts

(Re)découvrir Rosemère sous forme de rallye pédestre

Par Salle des nouvelles

Dans un esprit ludique et compétitif, en famille, en couple ou entre amis, les citoyens et les visiteurs peuvent prendre part dès aujourd’hui au tout nouveau rallye pédestre que propose la Ville de Rosemère.

Divisé en trois parcours distincts, les participants seront amenés à parcourir les secteurs du parc Charbonneau, de la maison Hamilton et les environs du Centre communautaire Memorial en répondant à des questions d’observation afin de faire connaissance avec la Ville de Rosemère sous un nouvel angle.

Un rallye pédestre est d’abord un jeu de recherche et d’observation. Généralement en équipe de deux ou quatre personnes, les participants doivent trouver des réponses à des questions simples. Ce rallye s’adresse principalement à une clientèle âgée de 12 ans et plus.

Les participants sont invités à imprimer le questionnaire sur le site web de la Ville de Rosemère, à se rendre sur les lieux du parcours, à suivre les indications et finalement à observer l’environnement pour trouver les réponses. Là où vos yeux peuvent voir, la réponse peut y être.

« Bien que l’été que nous vivons ne ressemble en rien aux étés précédents en termes d’événements et animation, cela ne veut pas dire qu’il ne se passe rien à Rosemère, indique le maire Eric Westram. Nous avons mis en place ce rallye, en collaboration avec Rallye bottine Laurentides, afin de proposer une activité qui sort de l’ordinaire aux familles d’ici et d’ailleurs. Vous verrez, au fil des trois parcours que propose le rallye, les participants seront surpris par certaines facettes insoupçonnées de la Ville. Voici une façon étonnante de découvrir l’histoire et le patrimoine bâti de Rosemère ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.