Publicité

26 juillet 2020 - 12:00

Transport en commun

La saison du vélo bat son plein chez EXO

Par Salle des nouvelles

Exo invite sa clientèle ainsi que tous les adeptes de vélo de la grande région métropolitaine de Montréal à profiter activement de ses installations vélos durant cette saison estivale.

Au nombre de quatre, les vélostations d’exo sont de véritables stationnements intérieurs pour cyclistes permettant d’accueillir les vélos sur des supports, et ce, toute l’année. Les vélos sont ainsi protégés des intempéries et entreposés dans un lieu sécuritaire.

L’aménagement de ces installations ultramodernes a été rendu possible grâce au financement des gouvernements du Canada et du Québec dans la mise en œuvre du Fonds pour l’infrastructure de transport en commun (FITC). Pour utiliser gratuitement les vélostations d’exo, les futurs utilisateurs peuvent consulter la procédure en ligne sur le site web d’exo.

« Exo continue de développer des infrastructures qui répondent aux besoins de ses clients amateurs de vélo ainsi qu’aux cyclistes de toute la région métropolitaine, afin d’encourager le transport actif. Nos installations favorisent une mobilité intégrée et durable, réduisant ainsi la congestion routière et les émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le bien-être de toute la communauté », a déclaré Marc Laforge, directeur principal - Communications externes et affaires publiques d’exo.

L’ensemble du réseau de trains d’exo accueille également les vélos, et ce, sans restriction de nombre, à l’exception de la navette ferroviaire Deux-Montagnes/Bois-Franc en périodes de pointe.

Les vélos peuvent aussi être transportés, en été, sur un grand nombre des lignes d’autobus d’exo. Vous n’avez pas de vélo? Ce n’est pas un problème puisque des offres exclusives sont disponibles sur les forfaits BIXI.

Partir à l’aventure près de chez soi

En jumelant transport collectif et vélo, la région métropolitaine regorge de possibilités pour changer d'air sans trop s’éloigner de chez soi.

Une escapade d’un jour à vélo dans les Basses-Laurentides, par exemple, est donc possible même sans voiture! Il suffit de monter à bord d’un train exo avec sa bicyclette pour se rendre aux gares Blainville ou Saint-Jérôme. Tous les détails sur cette évasion éclair dans la nouvelle Sortie à vélo n° 1: la piste du parc linéaire des Basses-Laurentides, sur le site web d’exo.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.