Publicité

30 octobre 2020 - 10:00

Défi 100 tests de dépistage du radon

Les citoyens de Saint-Joseph-du-Lac sont invités à relever un défi  afin de lutter contre le radon

Par Salle des nouvelles

Le radon est un gaz incolore, inodore et insipide. Ce poison invisible est la première cause de cancer du poumon chez les non-fumeurs.

La situation actuelle de la COVID-19 fait en sorte que les Canadiens passent davantage de temps à la maison, il est donc encore plus important que tous s’assurent de la qualité de l’air de leur foyer.

Au Québec, plus de 8 % des maisons présentent une concentration supérieure à la ligne directrice établie par le gouvernement du Canada. Les résidents de Saint-Joseph-du-Lac sont invités à s’inscrire afin d’obtenir une trousse de dépistage gratuite, dans le cadre du Défi 100 tests de dépistage du radon, organisé par la coalition nationale de la santé Occupe-toi du radon. 

Le radon est un gaz cancérigène présent naturellement dans l’environnement. Il se trouve dans l’air et peut s’accumuler dans nos maisons et atteindre des niveaux élevés de concentration. Une exposition prolongée à des concentrations élevées augmente le risque de cancer du poumon. Étant donné que les concentrations de radon varient d’une maison à une autre, les résidents doivent absolument procéder à un test de dépistage pour connaître leur taux d’exposition. 

Selon la Société canadienne du cancer, en moyenne 58 Canadiens meurent du cancer du poumon chaque jour, ce qui en fait la principale cause de décès par cancer au Canada. 

Afin de se procurer une trousse, les citoyens doivent communiquer avec la municipalité, au plus tard le 27 novembre 2020 et ce, par courriel à l’adresse [email protected] ou par téléphone, au 450 623-1072. Les citoyens devront laisser leurs coordonnées ainsi qu’une adresse courriel afin que la municipalité soit en mesure de les contacter. Advenant le cas où la municipalité reçoit plus de 100 demandes, un tirage au sort sera effectué le lundi 30 novembre 2020.       

« Le conseil municipal et moi sommes heureux de relever le défi 100 trousses et d’ainsi sensibiliser la population joséphoise à l’importance de mesurer le taux de radon résidentiel » Précise le maire de la municipalité de Saint-Joseph-du-Lac, M. Benoit Proulx. « En effet, il s’agit d’un processus très simple à suivre, dont les données s’avèrent très importantes pour les propriétaires. En ces temps où l’on passe beaucoup de temps à la maison, mesurons notre taux de radon! »

« Le Défi 100 tests de dépistage du radon, qui en est à sa troisième édition annuelle, a incité plus de 2000 Canadiens à faire un test de dépistage du radon dans leur maison et à prendre les initiatives afin de se protéger contre les risques de cancer du poumon pour eux ainsi que leur famille », explique Pam Warkentin, directrice générale de l’Association canadienne des scientifiques et technologues en radon et directrice de projet, Occupe-toi du radon. 

Occupe-toi du radon est une initiative nationale visant à réunir différents intervenants au pays et à sensibiliser la population sur les risques liés au radon. L’initiative est dirigée par l’Association canadienne des scientifiques et technologues en radon (CARST/ACSTR), CAREX Canada et la Société canadienne du cancer. 

Les gens désirant obtenir des précisions sur le radon, le test de dépistage ou les mesures à prendre pour réduire les risques sur la santé sont invités à visiter le site : https://takeactiononradon.ca/fr/.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.