Publicité

5 novembre 2020 - 14:00

Laurentides

Une série d’ateliers régionaux dédié aux villes pour leur plan de milieux humides

Par Salle des nouvelles

Afin de soutenir les MRC de la région des Laurentides dans l’élaboration de leur Plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH) respectif, les organismes de bassins versants  Abrinord, COBALI, COBAMIL et OBV RPNS ont lancé une série d’ateliers virtuels alliant partage  d’expérience et périodes d’échange entre professionnels.

Plus d’une vingtaine de participants  étaient présents lors de la rencontre préliminaire et du premier atelier régional. 

À la suite d’une première rencontre des intéressés en février 2020, les OBV ont pu constater la  mobilisation des MRC de la région et leur désir d’échanger entre elles de manière plus régulière  au sujet des PRMHH. Après avoir sondé leurs besoins plus en profondeur, les OBV ont lancé une  série de quatre ateliers régionaux dédiés aux PRMHH.

Cette formule permettra aux MRC de se  réunir environ tous les quatre mois afin d’aborder les enjeux centraux à l’élaboration des PRMHH,  comme les méthodologies, les consultations publiques ou encore la question des sites voués à la  restauration ou à la création de milieux humides pour atteindre l’objectif d’aucune perte nette. 

Afin de mettre la table, une rencontre d’information préliminaire a eu lieu le 30 septembre dernier,  lors de laquelle la pertinence des grands principes de la gestion intégrée de l’eau pour  l’élaboration des PRMHH a été mise en lumière par M. Antoine Verville, directeur général du  Regroupement des Organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ).

Puis, un portrait régional  des milieux humides et hydriques a été présenté par les OBV organisateurs, à l’échelle de leur zone  de gestion respective. Cette formule a été très appréciée par les MRC. 

Lors du premier atelier virtuel, le 15 octobre dernier, quatre professionnels du milieu ont présenté  des méthodes et des sources d’information diverses utiles à l’étape du portrait environnemental  du PRMHH. En effet, la grande question du choix des unités géographiques d’analyse a été traitée  par Jennifer Sauri du COBAMIL.

Les données utiles au portrait de la santé des lacs ont ensuite été  présentées par Élodie Basque du Conseil régional de l’environnement des Laurentides. Arianne  Caron-Daviault, de la MRC d’Antoine-Labelle, a ensuite présenté une méthodologie accessible  et rigoureuse de calcul d’un indice de qualité des bandes riveraines.

 Puis, Dalal Hanna,  chercheure postdoctorale à l’Université Carleton, a présenté les résultats de ses recherches pour  définir une méthodologie de priorisation des cours d’eau à partir de l’utilisation du territoire à  l’échelle des bassins versants. Les participants ont ensuite eu l’opportunité d’échanger en petits  groupes et en plénière sur les sujets abordés. 

« L’élaboration des PRMHH amène les MRC à travailler ensemble, notamment pour assurer une gestion cohérente par bassin versant, l’un des trois principes à respecter pour garantir  l’approbation des PRMHH par le ministre », souligne Marie-Claude Bonneville, directrice générale d’Abrinord.

En offrant aux MRC et aux acteurs régionaux un lieu commun d’échange, la série d’ateliers leur donne l’occasion de s’inspirer de différentes façons de faire, de discuter d’enjeux  partagés et d’approfondir leurs réflexions sur les stratégies à adopter aux étapes clés du PRMHH ». La pertinence des conférences et des discussions a d’ailleurs fait tout le succès de ce premier  atelier. 

Le prochain atelier est prévu pour l’hiver 2021 et portera sur le principe d’aucune perte nette ainsi  que les critères de priorisation des milieux d’intérêt pour la conservation et les indicateurs de  fonctions écologiques. 

À propos des PRMHH 
Découlant de la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques, le PRMHH est  une exigence du gouvernement provincial envers chaque MRC et doit être élaboré d’ici le 16 juin  2022. Ces plans se veulent des documents de réflexion, produits en collaboration avec les MRC  voisines et les organismes en environnement, dont l’objectif ultime vise à intégrer la conservation  des milieux humides et hydriques aux schémas d’aménagement et de développement. Afin de  répondre à une demande du milieu, les OBV des Laurentides ont organisé cette rencontre  régionale afin d’offrir un lieu d’échange privilégié entre les MRC et les acteurs incontournables de  la réalisation de ces PRMHH. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.