Publicité

4 novembre 2020 - 15:33

Texte commandité

Qu’est-ce que la crampe de l’écrivain?

 

La crampe de l’écrivain figure parmi les maladies rares. Il est donc tout à fait normal que vous ne sachiez pas de quoi il s’agit. Toutefois, c’est une dystonie qui peut affecter n’importe qui. Vous recherchez des informations sur cette pathologie ? Continuez à lire notre article, car nous vous disons tout ce qu’il faut savoir.

Les causes et les symptômes de la crampe

D’abord, une crampe de l’écrivain, également connue sous le nom de dystonie focale de la main, est une dystonie qui apparaît dans les doigts, la main et l’avant-bras.

Il en existe deux types : la crampe de l’écrivain simple et la crampe dystonique. La crampe de l’écrivain simple se caractérise par une difficulté à réaliser une tâche spécifique comme l’écriture. Tandis que la crampe dystonique se manifeste même pour les tâches les plus simples (se raser ou manger).

Les causes de la dystonie sont nombreuses. Parmi les plus connues, on note l’utilisation excessive des mains pour l’écriture. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle cette pathologie touche surtout les enseignants, les médecins et les comptables.

Pour savoir si vous souffrez d’une crampe de l’écrivain, voyez si vous ne ressentez pas l’un des symptômes suivants :

·         un écartement du coude

·         une flexion du poignet ou du coude

·         une crispation des doigts lorsqu’il faut tenir un objet

·         une élévation d’un ou plusieurs doigts

Comment traiter une crampe de l’écrivain?

Dès que les premiers symptômes de la dystonie se font ressentir, hâtez-vous de trouver un médecin spécialiste de la main. Ce dernier commencera d’abord par vous poser différentes questions afin de déterminer si vous souffrez réellement d’une crampe de l’écrivain. Il peut également effectuer un examen physique et neurologique avant de prononcer son diagnostic.

Une fois qu’il vous aura ausculté, il prescrira un traitement. Généralement, le patient doit prendre des médicaments. Dans certains cas, une injection de toxine botulique au niveau des muscles concernés est la meilleure option. Surtout lorsqu’on note une importante déviation du poignet ou des articulations des doigts. En outre, la rééducation est indispensable.

Concernant cette dernière option, le patient doit passer par plusieurs phases. Dans un premier temps, il doit assister à des séances qui consistent à favoriser le relâchement musculaire afin de détendre les muscles et de diminuer la douleur à certains points. Au cours de la seconde phase, le patient apprend à retrouver ses mouvements. Et pour terminer, il se mettra à des exercices d’écritures diverses.

Pour conclure, la crampe de l’écrivain est une maladie douloureuse et gênante qu’il convient de traiter dans les plus brefs délais. Même s’il n’existe encore aucun traitement vraiment efficace pour en guérir, une prise en charge rapide permettra d’éviter de sombrer dans l’invalidité.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.