Publicité

18 janvier 2021 - 12:00 | Mis à jour : 14:00

Sur la Rive-Nord et à Pierrefonds-Roxboro

Réseau express métropolitain : début des travaux dès janvier 2021

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le Réseau express métropolitain (REM) entame une nouvelle phase de construction avec le début des travaux dans le secteur de la Rive-Nord et de l’arrondissement Pierrefonds-Roxboro dès les premières semaines de 2021, afin de mettre en service ce nouveau métro léger automatisé à compter de novembre 2024 sur la future portion nord du REM.

Avec l’arrêt complet de la navette ferroviaire circulant sur l’ancienne ligne de trains de banlieue Deux-Montagnes le 31 décembre dernier, les travaux débuteront en janvier sur la portion nord du tracé.

À terme, l’ancienne ligne ferroviaire sera transformée par une offre de transport plus rapide, fréquente et offrant davantage de capacité pour les besoins futurs.

Travaux à venir
En janvier, à la suite des travaux de sécurisation de la voie ferroviaire en cours par exo et le CN, la mobilisation des chantiers s’entamera dans ces deux secteurs, puis des travaux préparatoires s’amorceront dans les semaines suivantes.

Entre janvier et la fin mars, des arbustes, arbres et petite végétation seront retirés à l’intérieur des limites de l’emprise ferroviaire. Ces travaux préparatoires sont nécessaires afin d’aménager des aires temporaires de travail et pour faire place aux infrastructures du REM, tels le doublement de la voie ferroviaire, la construction de six nouvelles stations, leurs accès et stationnements, etc.

Ces activités sont contrôlées et orchestrées par nos experts en environnement et sont réalisées selon les meilleures pratiques de l’industrie et en respect des normes et règlements applicables.

Les infrastructures ferroviaires existantes seront aussi démantelées, à commencer par celles de la gare de Deux-Montagnes en début d’année. Les anciennes infrastructures (système électrique, rails, traverses, ballast de pierres, quais) seront démolies pour permettre la construction des infrastructures du métro léger automatisé. Ces travaux n’impacteront pas le service d’autobus existant avec les mesures transitoires et des espaces de stationnement demeureront disponibles aux usagers.

À compter du printemps, les travaux de transformation des passages à niveau actuels en étagements ferroviaires ou routiers débuteront en séquence entre les stations Du Ruisseau (dans l’arrondissement Saint-Laurent) et Deux-Montagnes.

Au total, 14 passages à niveau seront convertis sur cette portion du tracé. Des entraves et des fermetures de rues sont à prévoir dans certains secteurs. Des chemins de détour seront aménagés.

Parmi les autres travaux à venir cette année dans le secteur, on compte également la réfection et le doublement de la voie ferroviaire, l’aménagement de murs de soutènement et ponts d’étagement et le début de la construction des stations du REM.

Une série de rencontres publiques sont à venir pour les secteurs de Pierrefonds-Roxboro, Laval et Deux-Montagnes en début d’année. Pour le calendrier détaillé, consultez le rem.info/fr/evenements.

Une offre de transport bonifiée sur la Rive-Nord et à Pierrefonds
La mise en service du REM dans le secteur Rive-Nord et Pierrefonds-Roxboro (entre les stations Deux-Montagnes et Pierrefonds-Roxboro) est prévue pour l’automne 2024.

L'ensemble des efforts sont déployés pour optimiser les échéanciers de travaux et d’essais afin de mettre en service le REM dès que possible, tout en s'assurant que les tests de systèmes et d’opération nécessaires soient réalisés et concluants.

À terme, six stations seront construites à Deux-Montagnes, Laval et dans l’arrondissement Pierrefonds-Roxboro. L’ancien train sera transformé en système de métro léger automatisé à haute fréquence (aux 5 minutes en pointe, aux 15 minutes hors pointe dans le secteur). La haute fréquence offre plus de capacité. Le REM a une capacité de 42 120 personnes pendant la période de pointe du matin, entre 6 h et 9 h, ce qui représente près de 2,5 fois la capacité antérieure de la ligne.

L’aménagement de stations fermées et protégées des intempéries amènera plus de confort aux usagers qui attendront le REM sur un quai séparé des rails par un système de portes palières automatiques (il ne sera pas possible de traverser la voie ou d’échapper des objets pour plus de sécurité et de fiabilité). Les stations seront toutes accessibles aux personnes à mobilité réduite et équipées d’ascenseurs.

Finalement, les voitures seront chauffées, climatisées et connectées au Wi-Fi.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.