Publicité

31 mars 2021 - 12:13 | Mis à jour : 14:07

Un montant de 5 000 $ a été distribué

Huit organismes reçoivent de l'aide financière de la Ville de Lorraine

Par Catherine Deveault

Lundi dernier, la Ville de Lorraine a remis des chèques à huit organismes desservant sa population. Au total, un montant de 5 000 $ a été distribué. Soulignons que chaque organisme qui en a fait la demande a reçu 250 $ en soutien additionnel en raison de la pandémie. La formule de remise des chèques, sur rendez-vous cette année, s’est déroulée dans le strict respect des consignes sanitaires en vigueur.

« Les organismes ne l’ont pas eu facile durant la dernière année, de même que leurs membres, qui n’ont pu pratiquer leurs passe-temps favoris, leur sport, leur passion. Tant les plus jeunes que les aînés ont dû faire preuve de patience. Je suis donc très fier que nous puissions aider ces organismes, qui ont réussi le tour de force de se maintenir malgré un contexte vraiment difficile. Merci d’être encore au rendez-vous pour soutenir notre communauté, faire bouger nos gens et les divertir », souligne le maire de Lorraine, M. Jean Comtois.

Les récipiendaires d'aide financière et leurs projets :

  • Association régionale de football Laurentides-Lanaudière : Promotion et activités.

  • Club de patinage de vitesse Rosemère Rive-Nord : Achat d’équipement.

  • Club Jeunesse Les Alérions : Ateliers artistiques pour adolescents.

  • Club Lorr« Aînés » : Activités en visioconférence pour les membres.

  • Club Optimiste L’Orée-des-Bois : Rencontres-conférences interactives en virtuel.

  • Girls Guide du Canada : Poursuite des activités.

  • Pré-maternelle Le Jardin de Lorraine : Mise à jour des cahiers d’apprentissage.

  • Tout en sport – Basketball Laurentides : Tournoi de basketball extérieur à Lorraine.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.