Publicité

2 avril 2021 - 06:00

Aide financière de 150 000 $

Rosemère reçoit une subvention gouvernementale pour les travaux de réfection de la Passerelle Tylee 

Par Catherine Deveault

La Ville de Rosemère annonce l’obtention d’une aide financière de 150 000 $ du ministère de l’Éducation dans le cadre de son Programme de soutien à la mise à niveau et à l’amélioration des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air (PSSPA) pour la réfection de la  Passerelle du marais Tylee. Le coût total du projet s’élève 1 059 438 $, mais grâce à la participation du gouvernement du Québec, La ville a pu récupérer les sommes représentant 14 % des coûts admissibles. 

Rappelons que cette Passerelle avait été très endommagée suite aux inondations de 2017 et 2019. La Ville avait réalisé des travaux de solidification temporaire et enfin jugée non sécuritaire et fermée définitivement au public à l’été 2019.  

« Tout comme vous, nous sommes impatients de retrouver le lieu enchanteur de la passerelle du marais Tylee. Nous vous assurons que ce projet de réfection se déroule selon un calendrier de réalisation rigoureux qui  respecte les étapes requises exigées par le ministère de l’Environnement pour l’exécution de tels travaux en milieu humide. Les travaux de fondation et le tablier de la passerelle étant en cours de réalisation, en avril, le garde-corps et les aménagements seront finalisés pour une réouverture officielle prévue à la mi-mai », déclare  le maire de Rosemère, Eric Westram. 

« Les projets qui découlent du PSSPA permettent non seulement aux amateurs de plein air de profiter de la nature en toute sécurité, mais également de mettre en valeur le territoire québécois, tout en contribuant à la vitalité des régions. Je suis très heureuse que les citoyennes et citoyens de Rosemère et des  environs pourront à nouveau utiliser la Passerelle du marais Tylee pour pratiquer une activité physique, remplir  leurs poumons d’air frais et admirer la nature », souligne la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.