Publicité

12 mai 2021 - 07:29

Vaccination contre la COVID-19

Au tour des 25 ans et plus de prendre rendez-vous

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Comme ce fut le cas pour les autres groupes d’âge, l’ouverture des plages horaires pour la vaccination des 25 ans et plus s’est ouverte avec une journée d’avance, ce mardi.

Ainsi les personnes de ce groupe d’âge peuvent désormais prendre rendez-vous pour recevoir leur première dose de vaccin contre la COVID-19. En point de presse ce lundi, le ministre de la Santé, Christian Dubé, avait laissé entendre que la prise de rendez-vous pourrait se faire plus tôt que prévu au calendrier.

Rappelons, que lundi, s’est amorcée, ce que Québec appelle, « la semaine des jeunes », aux termes de laquelle, tous les adultes de 18 ans et plus, pourront prendre rendez-vous pour la vaccination.  D’ailleurs, le ministre Dubé a publié une lettre sur les réseaux sociaux pour inviter les jeunes à se faire vacciner.

Des livraisons importantes confirmées de doses de vaccin sont prévues au cours des prochaines semaines et permettront d'amorcer sous peu la vaccination de la population générale.

Le nombre total de doses prévues est de 2 517 080, ventilé de la façon suivante :

  • 458 640 doses au cours de la semaine du 10 mai
  • 458 640 doses au cours de la semaine du 17 mai
  • 458 640 doses au cours de la semaine du 24 mai
  • 546 390 doses au cours de la semaine du 31 mai.

Pour prendre rendez-vous visitez: clicsanté.ca.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.