Publicité

4 juin 2021 - 10:00

Projet PAC SAC

La Ville de Blainville reçoit un prix de l’ACMQ pour ses communications internes

Par Catherine Deveault

Le 27 mai dernier, la Ville de Blainville, par l’entremise de son Service des communications, a reçu une Plume d’excellence de l’Association des communicateurs municipaux du Québec (ACMQ) pour le projet PAC SAC. Celui-ci a eu pour impact de bonifier les communications internes et, par ricochet, les réponses aux citoyennes et citoyens. 

« Dans un objectif d’informer le personnel de première ligne qui répond directement aux Blainvilloises et Blainvillois, et d’optimiser ainsi le partage d’informations pour mieux servir les citoyens, le Service des communications a créé PAC SAC à l’automne 2019. C’est une plateforme commune dans laquelle les employés puisent pour répondre aux questions des personnes qui nous appellent ou qui nous écrivent. En bout de ligne, ce sont ces citoyennes et ces citoyens qui en bénéficient puisqu’ils obtiennent des informations complètes et précises », a déclaré le maire Richard  Perreault. 

Ainsi, plus de 110 utilisateurs de tous les services municipaux ont accès à 300 pages d’informations qui évoluent constamment. En l’espace de quelques secondes, des renseignements d’intérêt peuvent être déposés dans un endroit centralisé et être consultés en tout temps pour mieux répondre aux interrogations des citoyennes et des  citoyens.

Cette plateforme contient des informations sur des sujets d’actualité, sur les travaux effectués par la Ville, des situations d’urgence qui peuvent survenir, des consignes ou procédures, des événements ou autres dossiers  spécifiques. 

« PAC SAC, c’est un outil de communication interne qui nous aide à faire du service à la clientèle encore plus efficace. Merci à mes collègues Line Bourdeau et Geneviève Chrétien qui ont porté ce projet et qui l’ont mené à terme. Merci  également à l’ensemble des employés de la Ville qui ont cru au projet et qui ont embarqué. Enfin merci à la direction de la Ville pour sa confiance et au jury de l’ACMQ qui a vu en PAC SAC un projet de communication interne exceptionnel », a conclu Annie Lafrenière, directrice du Service des communications de la Ville de Blainville. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.