Publicité

2 octobre 2021 - 16:30

Programme de revitalisation des parcs

Réouverture officielle du parc Hamilton à Rosemère

Par Salle des nouvelles

La Ville de Rosemère a procédé le 30 septembre dernier à la réouverture officielle du Parc Hamilton, marquant ainsi la fin des travaux majeurs de rénovation réalisés au cours de l’été 2021.

Représentant un investissement de 280 000 $, ces travaux viennent redonner de l’éclat à ce parc de quartier fréquenté par les enfants du voisinage et leurs parents.

L’aire de jeu, qui accueille les enfants de 18 mois à 12 ans, a été entièrement restaurée. Ainsi, les modules de jeux ont été renouvelés, les surfaces de jeu ont été retapées et l’une des nouvelles balançoires comprend un siège parent-enfant. Ce sont de jeunes Rosemèrois du camp de jour qui ont d’ailleurs choisi les modules de jeu, à partir d’une maquette proposée.

D’autre part, l’aménagement paysager du parc a été revitalisé, un trottoir de béton a été aménagé et le mobilier urbain a été remplacé.

« Les parcs de quartier constituent une pièce maîtresse du milieu de vie des familles rosemèroises, et font le bonheur des enfants qui y apprennent, par le jeu, à développer leurs habiletés physiques, sociales et créatives. C’est pourquoi nous avons prévu, dans notre plan triennal d’immobilisations, la revitalisation de certains parcs dont les modules de jeux sont désuets. Cette année, nous rénovons le parc Hamilton, l’an dernier, nous avons remis à neuf le parc Hardy, et en 2023, c’est le parc des Saules qui sera revitalisé. Nous voulons ainsi que nos parcs de quartier répondent aux besoins actuels des familles et qu’ils demeurent attractifs et sécuritaires », a déclaré le maire  de Rosemère, Eric Westram.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.