Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Projet préliminaire de plan d’urbanisme

La Ville de Rosemère poursuit l’avancement de ce dossier important pour la communauté

durée 14h00
24 mars 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le conseil municipal de Rosemère appuie la démarche entamée par la MRC Thérèse-De Blainville demandant une vision nationale pour la protection d’espaces verts.

Soulignons que celle-ci a adopté une résolution le 23 mars 2022 à cet effet. La Ville de Rosemère a par ailleurs indiqué son intention de poursuivre les démarches visant à adopter un nouveau plan d’urbanisme en conservant le statu quo pour le terrain de l’ancien golf, le temps de connaitre les intentions du gouvernement provincial en cette matière.

« Les besoins en logement pour nos ainés et nos jeunes familles sont importants pour nos concitoyens. C’est pour cette raison que le conseil municipal a l’intention de poursuivre le travail afin de mettre en place la vision née de trois années de consultations publiques et qui permettra à la Ville de s’épanouir. », a expliqué le maire de Rosemère, Eric Westram.

Dossier du golf : rien ne presse

« Dans le dossier de l’ancien terrain de golf, j’ai toujours dit que rien ne presse et nous attendrons donc les conclusions des discussions entre les instances concernées afin d’adopter une vision cohérente en matière d’aménagement du territoire sur le plan national. Nous continuerons de prioriser le redéveloppement possible sur le territoire. C’est d’ailleurs bien établi dans le projet préliminaire de plan d’urbanisme. », a-t-il poursuivi.

De récentes transactions immobilières dans la région de Montréal pour l’acquisition d’espaces verts ont démontré que les analyses financières de la Ville, dévoilées en 2021, étaient fondées. Un tel investissement apparait excessif pour une municipalité de la taille de Rosemère.

« Lors de la dernière campagne électorale, le débat a été fait sur le terrain du golf et nous avons écouté les Rosemèroises et Rosemèrois. Ils nous ont d’ailleurs renouvelé leur confiance en notre capacité de rechercher et de défendre la meilleure solution. Nous avons toujours eu le souci de minimiser l’impact financier pour nos concitoyens et concitoyennes dans ce dossier. Je l’ai dit depuis le jour 1 et je le répète, les citoyens auront le dernier mot dans le dossier du golf. »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


4 août 2022

COVID-19 : des équipes de vaccination iront dans les CHSLD et RPA

Aujourd’hui, le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, est venu faire le point sur la situation de la COVID-19 dans la province. Il a débuté en mentionnant que, selon les données, on remarque la première baisse depuis sept semaines, autant les cas que les hospitalisations. Les absences au travail sont également en baisse. De ...

4 août 2022

Les Canadiens font de moins en moins confiance à leurs médecins

Les Canadiens feraient moins confiance à leurs médecins aujourd’hui qu’avant la pandémie, s’il faut en croire les résultats d’un sondage réalisé pour le compte d’une firme australienne en Australie, au Canada et aux États−Unis. Avant la pandémie, révèle l’enquête dévoilée récemment par Compare The Market, 87 % des Canadiens disaient faire ...

29 juillet 2022

« Vivre avec le virus, ne veut pas dire de vivre comme s'il n'y avait plus »

Le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, s’est à nouveau présenté devant les journalistes pour faire un point sur la situation actuelle concernant la COVID-19. Il a débuté en mentionnant qu’il y avait eu dans les dernières semaines une augmentation des cas dans les hôpitaux, mais que la majorité s’était présentée pour des ...