Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ville de Mascouche

Mascouche encourage la mise en œuvre de projets de construction et de rénovation sains et écologiques

durée 13h00
6 juillet 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Mickael Couillerot, Journaliste

Soucieuse de favoriser un développement plus durable sur son territoire en encourageant la mise en œuvre de projets de construction et de rénovation sains et écologiques, la Ville de Mascouche est fière de bonifier son programme d’incitatifs à la construction et la rénovation durable.

Cinq nouveaux écogestes sont admissibles et les montants de crédit de taxes octroyés pour la construction durable et pour les écogestes déjà en place sont bonifiés.

Rénovation durable

Pour le volet de la rénovation durable, ce sont maintenant 15 écogestes qui sont admissibles à l’octroi d’un crédit de taxes ponctuel.

Les cinq nouveaux gestes sont les suivants :

  • Plantation de gazon mixte ou de trèfles (crédit de taxes : jusqu’à 200 $) ;
  • Installation d’une tribelle dans la cuisine (poubelle à 3 compartiments) (crédit de taxes : 100 $) ;
  • Installation d’une rampe d’accès ou d’un élévateur permettant l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite (crédit de taxes : 500 $) ;
  • Remplacement de la baignoire par une de moins de 40 gal US (150 L) (crédit de taxes : 500 $) ;
  • Construction d’une serre (crédit de taxes : 750 $).

Les écogestes sont des gestes qui répondent aux trois grandes sphères du développement durable. Ils ont ainsi des impacts significatifs pour l’environnement, l’économie d’énergie et le bien-être des occupants.

En plus d’ajouter de nouveaux gestes admissibles, la Ville de Mascouche bonifie les crédits de taxes pour plusieurs gestes qui faisaient déjà partie du programme. Par exemple, le crédit pour l’installation d’une toilette à faible débit passe de 50 $ à 100 $ et celui pour l’aménagement d’un jardin de pluie de 100 $ à 300 $.

Construction durable : maintenant 10 000 $ en crédit de taxes foncières

Pour toutes nouvelles constructions résidentielles ayant reçu la certification LEED Canada, Living building Challenge ou BOMA BEST, un crédit de taxes foncières de 10 000 $ sera désormais accordé sur cinq ans, soit 2 000 $ par année.

Le crédit passe ainsi de 5 000 $ à 10 000 $, et ce, en raison de l’augmentation importante des coûts de construction dans les derniers mois.

La rénovation et la construction durable comportent de nombreux bénéfices. On pense aux économies d’énergie, à la préservation de l’environnement, à la réduction de l’empreinte écologique, mais aussi à l’amélioration du confort de son habitation en la rendant plus saine.

Le programme d’incitatifs a été lancé en 2020 et est maintenant bonifié afin de poursuivre les efforts en matière d’amélioration de l’environnement et des milieux de vie.

Information et formulaires de demande en ligne

Les citoyens intéressés sont invités à prendre connaissance des modalités du programme, à voir les écogestes admissibles et à faire leur demande en ligne dès maintenant au mascouche.ca/construction-durable.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les Québécois sont les seuls Canadiens qui adhèrent au bilinguisme

Le bilinguisme canadien est «un mythe» à l'extérieur du Québec, qui est la seule province à y adhérer. Un sondage Léger réalisé pour La Presse Canadienne illustre de manière éclatante la fracture entre ce que l'on a souvent appelé les deux solitudes lorsqu’on compare les résultats obtenus au Québec à ceux du reste du Canada, et ce, à chacune des ...

durée Hier 9h00

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, prévoit un été «difficile» dans les hôpitaux

La situation dans le réseau de la santé du Québec cet été sera similaire à celle des années passées, soutient le ministre Christian Dubé, tout en admettant que la saison chaude sera «difficile» en raison du manque de personnel et des vacances. On prévoit la fermeture de plus de 1500 lits cet été. C’est 115 de moins par rapport à l’an dernier. Le ...

19 juin 2024

Déménager est maintenant un «cauchemar» pour les locataires, prévient un regroupement

Déménager quand on est locataire est devenu un véritable parcours du combattant, selon le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ), qui prévient que l'approche visant à construire plus de logements préconisée par les gouvernements ne rendra pas la tâche plus facile pour les personnes à la recherche d'un ...