Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Conseil régional de l’environnement des Laurentides

De nouveaux outils pour la mobilité durable

durée 10h00
23 avril 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Le Conseil régional de l'environnement des Laurentides (CRE Laurentides) invite la population à remplacer un trajet effectué en auto solo par un déplacement plus durable. Pour ce faire, l'organisation lance deux outils : le réseau régional de stationnements incitatifs et la page web Trouve ton option. 

Le but est de diminuer l'empreinte carbone, mais aussi pour la santé physique et mentale des citoyens et citoyennes et pour démocratiser les déplacements en facilitant l’accès aux services et aux emplois. 

« Bien sûr, on ne vise pas l’élimination des voitures des Laurentides. Ce serait irréaliste dans un milieu comme le nôtre où les distances sont immenses. Toutefois, si chacun remplaçait un seul trajet par semaine effectué en auto solo par un déplacement en covoiturage, à pied, à vélo, en autobus, en taxibus ou en train, cela ferait une grande différence » , affirme Anne-Sophie Monat, directrice adjointe du CRE Laurentides.

« Il peut s'agir d'un déplacement vers le travail, les loisirs ou faire des achats, l'important est de choisir quelque chose qui s’intègre facilement à notre routine. Aller au dépanneur à pied, covoiturer pour un souper entre amis ou pour les activités des enfants, demander à notre ado d’utiliser le taxibus, aller à la bibliothèque à vélo : il y a une multitude d’options à découvrir outre l’autobus pour se rendre au travail», ajoute Mme Monat.

Réseau régional de stationnements incitatifs

Déployé en trois phases depuis 2022, le réseau de stationnements incitatifs est maintenant complété grâce à la contribution d'une quarantaine de partenaires. Plus de soixante-dix stationnements sont désormais disponibles à la population, et ce, dans près de trente-cinq municipalités des quatre coins de la région.

Comme il était compliqué de trouver un endroit où laisser sa voiture pour la journée pour covoiturer ou accéder au transport collectif sans craindre de se faire remorquer, le CRE Laurentides a voulu répondre à cet enjeu important pour la mobilité durable, notamment en s'arrimant aux services existants. 

« Le réseau de stationnements incitatifs est notamment situé à proximité du trajet de l’Inter. Ces espaces sont essentiels pour favoriser l’accessibilité au transport en commun étant donnée l’étendue de notre territoire. Ils s’inscrivent dans notre paysage régional comme lieux de rassemblement vers d’autres moyens de mobilité », mentionne Marie-Claude Beaudet, directrice générale du Transport adapté et collectif des Laurentides (TACL).

Laurentides en santé contribue également à cette initiative mobilisatrice avec l’ajout de supports à vélo dans les stationnements incitatifs du territoire. « Nous venons ainsi faciliter l’accès au covoiturage et au transport collectif à toutes les personnes, qu’elles aient un véhicule ou non. Choisir le vélo pour se rendre au stationnement permet à la fois de pratiquer une activité physique et de profiter du grand air, tout en participant aux efforts collectifs de réduction des gaz à effet de serre, » ajoute Anne Charest, coordonnatrice de la Table intersectorielle Laurentides en santé.

Ainsi, des cases de stationnements sous-utilisés en journée sont partagés sous certaines conditions avec un visuel commun permettant leur identification rapide. Bien que la majorité soit accessible pour un maximum de 48 heures, d’autres le sont uniquement du lundi au vendredi de 6 h à 18 h, par exemple. Il est donc possible de consulter la page crelaurentides.org/stationnements pour prendre connaissance de l’emplacement des stationnements, de leurs conditions d’utilisation et de la présence ou non d’un support à vélo à proximité.

Pour les Villes et Municipalités de la région, il s’agit d’une occasion pour développer des mesures de mobilité durable sur leur territoire ou pour valoriser des initiatives existantes. Sainte-Agathe-des-Monts en est un exemple. « En 2023, la Ville a vu à l’élaboration d’un plan de mobilité active et nous sommes confiants que notre participation au réseau de stationnements incitatifs des Laurentides augmentera son impact en offrant aux Agathoises et Agathois une alternative supplémentaire à l'auto solo », mentionne Éric Henry, directeur de la planification du territoire et du développement durable à la Ville.

Selon Lambert Desrosiers-Gaudette, directeur adjoint de MOBA, « le réseau représente un potentiel intéressant pour augmenter l’utilisation des modes durables par des populations moins bien desservies. Il s’agit maintenant que les acteurs des Laurentides en fassent efficacement la promotion, contribuent à le développer et que les initiatives régionales de covoiturage et de transport en commun s'y intègrent ».

Pour ceux qui souhaitent diminuer l’utilisation de l’auto solo, mais qui ne savent pas par où commencer, la page web crelaurentides.org/trouvetonoption affiche les options disponibles dans les Laurentides. Elle oriente également vers les organisations offrant des services et conseille pour un transfert modal réussi.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

La Maison des aînés de Sainte-Anne-des-Plaines opérationnelle

La Maison des aînés de Sainte-Anne-des-Plaines, qui a été inaugurée en novembre 2023, vient d'accueillir une deuxième vague de résidents. Avec cette dernière arrivée, la résidence est complètement opérationnelle avec ses 48 places réparties sur deux étages. L'accueil s'est faite en deux étapes, la première en à l'automne et la deuxième en ...

durée Hier 12h00

La majorité des Canadiens appuient l'avortement, selon un sondage

Huit Canadiens sur dix – dont près de neuf Québécois sur dix – soutiennent le droit des femmes à l'avortement et deux sur trois ne veulent pas que la disposition de dérogation soit utilisée pour restreindre l'accès à ce service, selon un nouveau sondage. Le sondage de la firme Léger suggère également que le soutien à l'idée qu'une province ...

durée Hier 9h00

Québec veut déployer une «équipe volante publique» pour les besoins criants en santé

Le gouvernement du Québec dit vouloir déployer prochainement une «équipe volante publique» de professionnels de la santé pour faire face aux besoins critiques dans certaines régions, une approche qui s'inscrit dans la volonté de contrer l'utilisation des agences. L'équipe serait déployée d'abord en Abitibi-Témiscamingue et sur la Côte-Nord, où de ...