Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Coupe des nations de Glasgow

Lauriane Genest est montée sur la troisième marche du podium

durée 10h00
25 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Médaillée de bronze au Keirin des Jeux olympiques de Tokyo l’été dernier en cyclisme sur piste, Lauriane Genest est une fois de plus montée sur la troisième marche du podium de cette épreuve, cette fois à la Coupe des nations de Glasgow, dimanche, en Écosse.

La Lévisienne (+ 0,073 seconde) a terminé derrière la Française Mathilde Gros (11,309 secondes) et la Colombienne Martha Bayona Pineda (+0,044 seconde). Également présente dans cette grande finale, l’Albertaine Kelsey Mitchell (+0,226 seconde) a pris le sixième et dernier rang.

Jeudi, la Québécoise et ses compatriotes Kelsey Mitchell et Sarah Orban avaient été décorées d’argent au sprint d’équipe.

Toujours dimanche, à l’Omnium masculin cette fois, le Trifluvien Mathias Guillemette a pris le 15e rang (47 points) du classement de cette compétition où les pistards accumulent des points à quatre épreuves. Guillemette a fini 21e (1 point) à la course scratch, 12e (18 points) à la course tempo, 7e (28 points) à la course par élimination et 6e (0 point) à la course aux points.

Le Britannique Oliver Wood (145 points) a obtenu la médaille d’or devant l’Espagnol Sabastian Mora Vedri (134) et le Belge Fabio Van den Bossche (110).

Il s’agit de sa deuxième présence en Coupe des nations après celle de Cali, l’an dernier en Colombie, mais où le niveau de compétition était moins relevé il l’a précisé.

« En fin de semaine, c’était pas mal un niveau de Championnats du monde. […] Ça augure bien et j’ai quand même fait une bonne performance, mais malheureusement, c’est le seul Omnium que je vais faire cette année. », a indiqué Guillemette, ajoutant que l’équipe canadienne voulait inscrire un athlète différent à cette épreuve à chaque étape du circuit.

« La course par élimination est celle où j’excelle d’habitude, mais celle que j’ai faite il y a deux jours, ça n’a pas très bien été (il s’était classé 17e). C’est sûr que c’est le fun de voir que j’apprends un peu et que je m’améliore. (Dimanche), la vitesse moyenne était de 55 ou 56 kilomètres/heures, alors ce n’était pas une course très facile. », a-t-il ajouté en riant.

Le prochain arrêt du circuit mondial aura lieu à Milton, en Ontario, à la mi-mai.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 janvier 2023

Commotions: un retour à l'école rapide serait bénéfique pour les jeunes

Les jeunes qui ont subi une commotion cérébrale auraient tout intérêt à retourner à l'école dès que possible, en autant que des mesures soient prises pour accommoder leurs symptômes, ont constaté des chercheurs de l’Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO). Et paradoxalement, plus les symptômes étaient ...

21 décembre 2022

L'activité physique pourrait freiner la croissance du cancer

Des protéines produites par les muscles lors de l'activité physique pourraient inhiber le développement des cellules du cancer de la prostate et donc freiner la progression de la maladie, porte à croire une étude à laquelle a participé un chercheur montréalais. Le même phénomène pourrait s'appliquer à d'autres types de cancers, a précisé le ...

24 octobre 2022

Activité physique des jeunes: le Canada à la traîne par rapport à plusieurs pays

Des comparaisons mondiales sur l'activité physique des enfants et des jeunes révèlent que le Canada continue d'accuser un retard par rapport à d'autres pays pour plusieurs indicateurs clés.  Les comparaisons réalisées dans 57 pays par 682 experts ont évalué dix indicateurs communs.  Le classement dévoilé par l'organisme Active Healthy Kids ...