Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 avril 2018 - 15:49

Pédalez à la mémoire des disparus lors du Tour du Silence de Laval

Par Salle des nouvelles

Le mois de mai est le mois du vélo au Québec et avec le retour de la belle saison, on voit plus de cyclistes sur les rues et routes du Québec. La population de Laval et de la Rive Nord est invitée à se joindre au cortège silencieux du 9e Tour du Silence de Laval, rendant hommage aux cyclistes morts sur nos routes.

Le départ aura lieu au Centre de la nature, le mercredi 16 mai prochain dès 17h30 pour l’inscription et le départ aura lieu à 18h30. Le port du casque est obligatoire. Cette année, Didier Woloszyn, triathlète, coach et personnalité sportive connue à Laval agira comme porte-parole. Ce dernier a pu au fil des années constater l’importance de simples gestes. Ayant roulé tant en Europe qu’au Québec, il lui est évident qu’un travail reste à faire ici même pour un bon partage de la route.

Au Québec, 24 Tours du Silence, chapeautés par la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) et la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ), seront organisés en 2018. Les Fans du vélo vous invitent à prendre part à l'édition 2018.

Les organisateurs espèrent attirer plus de 500 participants, dont des membres des clubs cyclistes Les Espoirs de Laval, Cyclo Route, Vélo Passion, Club Bicycles Quilicot, Vélo Détente Laval, les Sans-Chronos, le CATAL et Les Fans du Vélo.

Du nouveau volet scolaire

Pour la première année, un volet scolaire aura lieu à Laval. En effet, les élèves de l’école St-Julien des niveaux 4e, 5e et 6e années participeront à une randonnée de 9 kilomètres. Cette randonnée sera encadrée et partira de l’école pour se rendre au Centre de la Nature.

Une portion de l’activité sera consacrée à la sensibilisation et permettra aux participants de prendre connaissance de l’importance du port du casque, d’être bien visible et de respecter la signalisation. Des petits guides Génivélo ainsi que le livret d’énigmes produit par la SAAQ seront distribués aux jeunes, et les affiches de la campagne « À vélo, je porte mon casque. » seront diffusées au cours de ces activités.

Deux porte-parole grandement touchés par la cause

Cette année, les co-porte- paroles du volet provincial sont Maxime Martin et sa fille Livia, qui ont été personnellement touché par le décès de Clément Ouimet survenu sur le Mont-Royal cet automne.

Avec la grande popularité du vélo, le partage de la route demeure un sujet peu intéressant. « Il faut vraiment faire preuve de compassion sur les routes, et surtout, porter une attention particulière aux plus vulnérable » est le message de Maxime Martin.

Une minute de silence

Il ne s’agit pas d’une course, mais d’un moment de réflexion afin de penser aux cyclistes morts sur nos routes. Les citoyens sont donc invités à venir rouler sur une distance de 21 kilomètres, à une vitesse de 15-18 km/hr. Le cortège partira du Centre de la Nature, pour se diriger vers l’hôtel de ville de Laval. Il y aura une minute de silence devant le 1, place du Souvenir et les participants reviendront au Centre de la Nature en empruntant les boulevards Daniel-Johnson et
Saint-Martin.

Le Tour du Silence est un événement gratuit et qui s’adresse à tous. Les objectifs de cet évènement sont donc de sensibiliser la population:

  • au partage de la route et au respect mutuel ;
  • au comportement responsable des cyclistes ;
  • au dépassement des cyclistes ;
  • au port du casque (obligatoire lors du Tour)

Il faut poursuivre les efforts afin de sensibiliser la population à la sécurité routière, au partage de la route et à leur propre sécurité.

Les messages véhiculés :

  • Souligner les trop nombreux incidents et accidents graves que subissent les cyclistes ;
  • Rappeler aux cyclistes l’importance du respect du Code de la sécurité routière et d’adopter un comportement responsable sur les routes ;
  • Rappeler à tous les usagers de la route la plus grande vulnérabilité des cyclistes ;
  • Promouvoir certains articles du Code de la sécurité routière;
  • Insister sur l’importance du port du casque comme mesure préventive au niveau des traumatismes crâniens (le port du casque est obligatoire durant l’événement).

Panneau partage de la route

Aujourd’hui, 214 municipalités ont adopté les panneaux rappelant aux automobilistes les règles de prudence, initiative de Monsieur Michel Boucher. Les cyclistes souhaitent que la ville de Laval emboîte le pas à l’installation de panneau sur son territoire, plus particulièrement dans les axes fréquentés par les cyclistes.

Le code de la sécurité routière

Des dispositions importantes ont été apporté au Code de la sécurité routière, en effet, le 10 juin 2016, le projet de Loi 100 adoptait des dispositions concernant la marge de sécurité de 1 à 1,5m selon la vitesse autorisée, afin d’éviter l’emportierage, mais aussi d’assurer une distance sécuritaire entre les voitures et les cyclistes sur nos routes, ainsi que des sanctions plus salées en cas de contravention.

Un peu d’histoire

La première édition du Tour du Silence a été instaurée en 2003 à White Rock Lake, à Dallas au Texas. Chris Phelan souhaitait souligner le décès d’un ami Larry Schwartz, survenu lors d’un accident impliquant le cycliste et un autobus scolaire, Larry ayant été frappé par le miroir latéral de l’autobus. Cet événement se déroule simultanément à l’échelle mondiale le troisième mercredi du mois de mai, et 450 villes à travers le monde y participent.

Les inscriptions obligatoires débuteront dès 17h30, dans le stationnement P2 du Centre de la Nature. Pour tous les détails, visitez le tourdusilencelaval.org.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.