Publicité
29 mai 2019 - 14:00

La saison de glisse 2018-2019 éclipse le record de 1998

Du ski en juin au Sommet Saint-Sauveur

Par Salle des nouvelles

Fier de perpétuer la tradition de la plus longue saison de ski au Québec, le Sommet Saint-Sauveur ouvrira ses portes pour un dernier week-end de ski le samedi 1er et le dimanche 2 juin 2019. Depuis son ouverture le 26 octobre dernier, c’est exactement 185 jours de glisse qui auront été offerts aux amateurs de sports d'hiver cette année.

Grâce à une excellente couche de neige et à un entretien minutieux des pistes, la station fera rouler ses chaises une dernière fois au grand bonheur de ses fidèles skieurs. Afin de célébrer cet événement unique et la clôture de la saison de glisse, le Sommet Saint-Sauveur tiendra une activité spéciale intitulée « La dernière chaise du Québec » ce dimanche 2 juin. Ce sera donc dans une ambiance estivale que vous pourrez conclure  officiellement la saison 2018-2019. Musique, animation, prix de présence et ambiance estivale seront au rendez-vous.

Le Sommet Saint-Sauveur s’impose une fois de plus comme le chef de file de l’industrie en offrant la plus longue saison de ski au Québec. Les récents investissements en enneigement et la qualité des équipements permettent aux skieurs et skieuses de profiter de conditions de glisse impeccables le plus longtemps possible. Le « glacier » du Sommet Saint-Sauveur laissera prochainement sa place aux divertissements estivaux du Parc aquatique, qui accueillera ses premiers visiteurs le 8 juin prochain.

Faits saillants à propos du ski au Sommet Saint-Sauveur :
  • Ouverture de la saison 2018-2019 : le 26 octobre 2018
  • Clôture de la saison prévue : le 2 juin 2019
  • Jours d’ouverture saison 2018-2019 : 185
  • Record de fermeture : 2 juin 1998
  • Record de jours d'ouverture : 182 en 2013

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.