Publicité
13 juillet 2019 - 14:00

4e édition

Le Demi-marathon de Blainville sera présenté par Via Capitale

Par Salle des nouvelles

Les organisateurs du Demi-marathon de Blainville étaient heureux d’annoncer que la 4e édition de l’événement aura lieu le 8 septembre 2019 et sera présentée par l’agence immobilière Via Capitale, à titre de commanditaire principal. 

« Via Capitale jouera un rôle important pour la réussite de notre événement familial. Il s’agit d’une belle marque de reconnaissance de leur part » a mentionné M. Louis Lauzon, président du Club d’athlétisme Corsaire-Chaparral.

En plus d’encourager les participants, la contribution de Via Capitale permettra de supporter un organisme de la région, le Centre sportif Blainville qui organise depuis 1973 des campagnes de financement pour soutenir des projets de la communauté et qui fournit des paniers d’effets scolaires pour les familles blainvilloises dans le besoin. M. Luc Poupart, président du réseau Via Capitale a mentionné sa fierté de s’engager activement pour les familles blainvilloises. 

Rappelons que l’édition 2019 du Demi-marathon de Blainville s’inscrit dans la continuité. L’événement se déroulera sur un magnifique parcours plat situé dans un secteur résidentiel. Différentes épreuves seront présentées telles que le 1 km, 2 km, 5 km marche et course, 10 km et 21 km. De plus, de nombreux services seront sur place pour faire de cette journée un moment inoubliable pour les participants. 

Pour information et inscription, visitez le demimarathondeblainville.com. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.