Publicité

6 janvier 2020 - 09:00 | Mis à jour : 10:28

Le jeune athlète vise le podium au championnat canadien Élite 8

Norbert Andras, un judoka de 15 ans qui se démarque

Par Salle des nouvelles

Norbert Andras, résident de Blainville et judoka au sein du club de judo métropolitain, ne ménage aucun effort pour conserver sa place parmi les meilleurs judokas du Québec et du Canada. Pour la saison sportive en cours, il est  résolu à confirmer sa bonne santé et son savoir-faire.

Ses qualités techniques et athlétiques et son dévouement pour le judo lui offrent de belles perspectives pour l’avenir. Classé Athlète masculin juvénile par Excellence en U16 l’an dernier lors du Gala d’Excellence de Judo Québec, cet athlète de 15 ans qui évolue présentement en U18 – 60 kg se prépare intensément pour les prochaines échéances et se dit parfaitement conscient des défis qu’il compte relever.

« Être un athlète performant, c’est s’entrainer régulièrement et durement. J’apprends de mes erreurs pour m’améliorer et je reste toujours attentif aux conseils de mes entraineurs que je remercie au passage », explique-t-il.

Pour l’instant, son objectif à court terme est de monter sur la première marche du podium au championnat canadien Élite 8, qui se tiendra le week-end prochain (11 et 12 janvier) à Montréal. « Je vise la première place au Top 8, car cela me permettrait de participer éventuellement à une compétition internationale en Allemagne », a expliqué l'adolescent avant d’ajouter : « Les compétitions internationales me serviront d’expérience et je travaille vraiment fort pour atteindre le podium. »

L’entraineur en chef du club de judo métropolitain José Arandi, ne tarit pas d’éloges vis-à-vis de son judoka et atteste qu’il est un jeune aimé de tous ses partenaires de combats que ce soit en compétition ou sur les tapis du dojo au club. « Norbert a toujours un sourire sur son visage et fait preuve de respect, d’honnêteté, de ténacité, de détermination et de persévérance dans sa pratique de judo. Il est irréductible et désireux de gagner, de transformer son rêve en réalité et de se dépasser lors des combats » a-t-l déclaré.

Un encadrement rigoureux

Également, José Arandi rend hommage au rôle des parents qui se sont beaucoup sacrifiés pour mener leur enfant le plus loin possible. « Ses parents contribuent inconditionnellement et par tous les moyens possibles à l’épanouissement et à la réussite de leur enfant dans la vie de tous les jours. »

De son côté, son entraineur Nabil Haou reconnait : « Outre ses aptitudes en judo, ce qui le distingue, ce sont la qualité du geste technique et la force qu’il a gagnées à travers sa pratique de gymnastique, et de plus, il bénéficie d’un encadrement rigoureux et structuré de ses entraineurs et de ses parents tout au long de son parcours sportif et compétitif ». Il souligne que sa première année en U18, dans une nouvelle catégorie de poids - 60 kg, sera une saison d’adaptation.

Néanmoins, l’objectif est d’atteindre le podium à l’échelle nationale, et en même temps, bien honorer sa première participation à l’échelle internationale, particulièrement aux deux tournois de
coupes européennes cadettes qui se tiendront respectivement en Espagne et en Italie. Le but premier reste incontestablement le championnat canadien Élite 8 des 11 et 12 janvier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.