Publicité

18 mai 2020 - 07:00

Reprise de certaines activités sportives

Ce lundi, le tennis et le pickleball libres de nouveau permis à Rosemère

Par Salle des nouvelles

Afin de s’arrimer avec la première phase de déconfinement des activités sportives du Québec annoncée cette semaine, la Ville de Rosemère rendra accessible les terrains de tennis et de pickleball à surface rapide sur son territoire, et ce, dès ce matin à 10 h.

Certaines règles devront toutefois être respectées par les citoyens :
• Les joueurs pourront pratiquer en jeu simple seulement.
• Aucune leçon ou séance d’entraînement ne sera permise.
• L’accès au bloc sanitaire sera interdit.
• La réservation des terrains en ligne est obligatoire.
• La période de jeu accordée sera de 50 minutes maximum.

« Comme elle le fait depuis le début de la crise sanitaire, la Ville s’est toujours assurée de bien respecter les directives du gouvernement. En ce sens, nous sommes heureux de pouvoir installer les filets sur les terrains de tennis et de pickleball la semaine prochaine! Pratiquer des activités physiques ce n’est pas seulement bon pour notre corps, mais c’est surtout bon pour notre moral, et particulièrement dans une situation comme nous traversons actuellement », a soutenu le maire de Rosemère, Eric Westram.

Des terrains situés au parc Hamilton et au parc Bourbonnière sont accessibles gratuitement aux résidents. Pour plus d’information sur les heures d’ouverture et les réservations des terrains, visiter le site web de la Ville https://www.ville.rosemere.qc.ca/tennis.

Pour rappel, les sentiers de marche situés derrière l’hôtel de ville sont toujours accessibles, mais que les modules de jeux dans les parcs demeurent toujours fermés.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.