Publicité

15 avril 2021 - 15:00

Deux athlètes de la région reçoivent une bourse

La Fondation de l’athlète d’excellence et Cascades : 80 000 $ en bourses à 22 étudiants-athlètes émérites

Par Catherine Deveault

La Fondation de l’athlète d’excellence (FAEQ) a présenté virtuellement ce midi la 17e édition du Programme de bourses Cascades, en compagnie de M. Mario Plourde, président et chef de la direction de la multinationale québécoise, qui remettra à nouveau cette année un total de 80 000$ en bourses à 22 étudiants-athlètes émérites.

Cascades collabore avec la FAEQ depuis près de 20 ans, une longue association d’autant plus cruciale en ces temps difficiles pour les étudiants-athlètes, qui doivent faire preuve d’une grande résilience au regard des adaptations demandées par la crise sanitaire mondiale. Plus que jamais, toutes les formes de soutien dont ils peuvent bénéficier sont primordiales afin que nos jeunes talents restent engagés et motivés pour l’éventuelle reprise complète de leur pratique sportive. 

La remise virtuelle s’est déroulée en direct sur Zoom, et des bourses individuelles de 2000 $ et 4000 $ y ont été données dans trois catégories différentes. La première, celle d’excellence académique, vise à récompenser les résultats scolaires méritoires, la deuxième, de soutien à la réussite académique et sportive, fait la promotion de la conciliation du sport et des études, et la dernière, de recrutement universitaire, encourage la poursuite des études et de la carrière sportive dans une université de la province.

« Cascades est heureuse de continuer à soutenir financièrement et à encourager ces 22 jeunes leaders, surtout en considérant les défis et déceptions qu’ont amenés les derniers mois. Il est important de rester présents pour ces étudiants-athlètes, des modèles de dépassement de soi qui inspirent la persévérance et la résilience. Nous tenons à rester solidaires », souligne Mario Plourde, président et chef de la direction de Cascades

Deux athlètes de la région

Amélie Kretz, qui pratique le triathlon a reçu sa 10e bourse Cascades. Elle a 27 ans et habite à Sainte-Thérèse. Elle a reçu une bourse d'excellence académique de 2000$. Elle est arrivée 6e à la Coupe du monde de Miyazaki, au Japon, en octobre 2019. Elle a aidé le Canada à terminer 5e au Championnat du monde de relais mixte en juillet 2019. Elle étudie présentement au baccalauréat en thérapie du sport à l’Université Concordia et a maintenu une moyenne académique de 3,9 sur 4,30 (91 %) à la session d’automne. Amélie compte faire des demandes d’admission en médecine une fois son baccalauréat en thérapie du sport obtenu. La triathlonienne est à la recherche d’un laissez-passer en vue des Jeux de Tokyo et veut monter sur le podium à ceux de Paris, en 2024.

Édouard Therriault pratique le ski acrobatique de style libre. Il a reçu deux bourse Cascades et trois bourse de la FAEQ à 18 ans. Il vient de Lorraine et a reçu une bourse de soutien à la réussite académique et sportive de 4000$. Ce Il est également médaillé d’argent du Big Air aux Championnats du monde en mars 2021. Il était 9e du Big Air à la Coupe du monde de Kreischberg, en Autriche, en janvier 2021 et 14e du slopestyle à celle d’Aspen, au Colorado, en mars 2021. Il étudie en sciences humaines au Cégep à distance. Édouard aimerait pouvoir réaliser des films de A à Z et avoir sa propre compagnie de production. Il espère pouvoir montrer son savoir-faire sur les pentes aux Jeux olympiques de Pékin en 2022.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.