Publicité

29 mai 2021 - 07:00

La Fondation de l’athlète d’excellence et six de ses partenaires

78 000 $ en bourses à 23 étudiants-athlètes émérites

Par Catherine Deveault

La Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) et six de ses partenaires : Aquam, Atrium Innovations, Fiera Immobilier, la Fondation Gilles Chatel, Parasports Québec et Samson Groupe Conseil, du groupe Lussier Dale Parizeau, malgré les contextes social et économique particuliers ont pu remettre un total de 78 000 $ en bourses à 23 étudiants-athlètes de partout au Québec.

Après plusieurs mois fort difficiles, où ils ont dû constamment s’adapter dans leurs études et leur pratique sportive, les jeunes étudiants-athlètes récompensés aujourd’hui reçoivent plus qu’un soutien financier. Ils et elles obtiennent aussi des encouragements et un encadrement afin de rester engagés et motivés pour les prochaines étapes de leur cheminement.

Deux athlètes de la région

Adam Roberge, 24 ans de Prévost, fait du cyclisme sur route et en est à sa 6e bourse Samson Groupe Conseil pour le Soutien à la réussite académique et sportive de 4000 $. Il a fini 35e au classement général du Tour de Taiwan en mars 2020, une compétition sanctionnée 2.1 par l’Union cycliste internationale (UCI). Il a également terminé 2e dans des étapes du Tour de Gila, du Tour de Beauce et du Grand Prix de Saguenay en 2019, trois compétitions de l’UCI de niveau 2.2. 

Adam étudie au baccalauréat d'intervention en activité physique à l’Université du Québec à Montréal. Il veut jumeler ses apprentissages sportifs et académiques pour devenir expert en performance auprès des athlètes. Le cycliste veut notamment remporter à nouveau un titre canadien, s’illustrer aux mondiaux et terminer premier du classement général d’une compétition internationale de l’UCI.

Audrey Joly, 22 ans de Saint-Eustache, pratique la natation artistique. Elle en est à sa 7e bourse d’Aquam pour l’Excellence académique 4000 $. Elle est médaillée d’or en équipe aux Jeux panaméricains de Lima en juillet 2019, ce qui a qualifié le pays pour cette épreuve en vue des Jeux olympiques de Tokyo. Également 7e en équipe aux Championnats du monde de la FINA en juillet 2019.

Elle étudiait au baccalauréat en kinésiologie à l’Université de Montréal et a maintenu une moyenne académique de 4,225 sur 4,300 (98 %) à la session d’automne. Audrey a fait une demande d’admission en pharmacie à l’Université Laval. Elle souhaite devenir pharmacienne et travailler dans les hôpitaux avec les médecins. Elle convoite une participation aux Jeux olympiques de Tokyo en étant retenue parmi les huit meilleures nageuses artistiques au pays.

« Les 14 derniers mois ont été extrêmement longs et décevants pour les étudiants-athlètes, qui ont été doublement touchés par les conséquences de la pandémie. D’abord dans leur parcours académique, qui s’est fait partiellement ou totalement en ligne. Leur sport a également été amputé de nombreuses compétitions; le simple fait de pouvoir s’entraîner devenait parfois une grande victoire. L’encouragement, l’encadrement ainsi que le soutien de nos 6 parrains agissent comme un baume sur les nombreuses déceptions vécues par les 23 boursiers. Cet appui est du coup plus important que jamais. Il est essentiel, je dirais même crucial, à l’épanouissement des étudiants-athlètes », souligne Claude Chagnon, président de la Fondation de l’athlète d’excellence

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.